Actualité - Générosité

L’amphithéâtre du site d’Orsay baptisé Nelly-Riguet

Nathalie Boissière
05/09/2019
Partager
Le 5 septembre 2019, l’amphithéâtre du Centre de recherche de l’Institut Curie à Orsay (Bâtiment 111 du campus de l’université Paris-Sud / Paris-Saclay) porte désormais le nom de Nelly Riguet. Un hommage à cette grande donatrice et femme engagée dans la lutte contre le cancer aux côtés de l’Institut Curie.
Amphi Nelly Riguet

A l’occasion de la cérémonie d’inauguration du Bâtiment de radiobiologie expérimentale sur le site d’Orsay du Centre de recherche de l’Institut Curie, par le Pr Thierry Philip, président du Directoire de l’Institut Curie, et en présence de Frédéric Donnedieu de Vabres, président du Comité de campagne MC21, et notamment de nombreux membres de ce comité, l’amphithéâtre du bâtiment 111 sur le campus universitaire d’Orsay a été baptisé Amphithéâtre Nelly-Riguet.

« L’investissement au service d’une recherche innovante, expérimentale et décloisonnée ne serait pas possible sans la générosité de nos donateurs. » a rappelé le Pr Thierry Philip dans son allocution. Tout comme l’innovation, la générosité du public est une « composante « génétique » de l’Institut Curie » a-t-il poursuivi. C’est cette 2ème composante de l’ADN « Curie » que l’Institut Curie a voulu honorer en donnant le nom de Nelly Riguet à cet amphithéâtre.

Nelly Riguet a vu disparaître son mari, puis sa fille unique tous deux atteints de cancer. Elle en décèdera également en 2015. Toutefois, cette fidèle donatrice a fait de l’Institut Curie son légataire universel, legs estimé à près de 30 millions d’euros. Nelly Riguet est donc « le parfait témoin du ravage de cette maladie, [et celui] de la confiance et de l’espoir sans faille en l’Institut Curie. Sans héritier, ni ayant droit, elle est le symbole même de l’apport déterminant de la générosité du public. Aussi, les instances de l’Institut Curie ont souhaité honorer la mémoire de son engagement et de son soutien à la recherche contre le cancer en baptisant de son nom un lieu emblématique de partage et d’innovation à l’Institut Curie.

Nelly Riguet plaque

Depuis le lancement de la campagne du Comité de campagne MC21 que préside Frédéric Donnedieu de Vabres, philanthropes et mécènes entreprises soutiennent les projets de l’institut. Comme l’a rappelé son président, ce comité est composé de 12 philanthropes venus du monde des affaires et de l’entreprise, et la Campagne MC21 a pour mission de lever 21 millions d’euros d’ici à 2021 avec pour objectif de financer projets essentiels, innovants et particulièrement prometteurs dans la lutte contre le cancer parmi lesquels le développement de l’innovation et la recherche en radiothérapie et biologie des radiations (lire ci-contre). Le bâtiment de radiobiologie expérimentale inauguré ce même jour sur le site d’Orsay en est d’ailleurs une étape cruciale.

En 2018, la générosité des donateurs a représenté au total 56,3 millions d’euros dont 29,3 millions provenant des legs.

La Campagne MC21 de l'Institut Curie

Lancée en 2017 grâce au soutien d’un comité de campagne composé de 13 philanthropes venus du monde des affaires et de l’entreprise, la Campagne MC21 a pour mission de lever 21 millions d’euros d’ici à 2021. Son objectif est de s’investir dans la lutte contre le cancer en finançant quatre projets essentiels, innovants et particulièrement prometteurs dans la lutte contre le cancer, portés par le Projet d’établissement de l’Institut Curie :

  • développer l’innovation et la recherche en radiothérapie et biologie des radiations,
  • créer la première plateforme d’oncologie pédiatrique intégrée de France (SIREDO),
  • déployer la recherche fondamentale avec le développement des recherches sur cellule unique (Single Cell Analysis)
  • et accélérer le développement des big data et de l’intelligence artificielle en cancérologie.

En savoir plus sur la campagne