Actualité - Institutionnel

Michel Bornens, disparition d'un pilier historique du Centre de recherche

Bruno Goud
11/03/2022
Partager
Biologiste spécialiste du centrosome, co-fondateur en 1995 de l’unité mixte de recherche dédiée à la cellule et du programme coopératif Physique-Biologie à l’Institut Curie, Michel Bornens est décédé le 9 mars 2022 à l’âge de 84 ans. Le chercheur a longtemps siégé au Conseil d’administration de l’Institut Curie en tant que représentant des personnels.
Michel Bornens

M. Bornens

Je salue la mémoire de ce grand scientifique, reconnu en France comme à l’étranger. C’était une figure de l’Institut Curie qui a notamment créé des ponts fondamentaux entre la biologie et la physique, ouvrant la voie à de nombreux travaux pluridisciplinaires au Centre de recherche,

a déclaré le Pr Alain Puisieux, directeur du Centre de recherche de l’Institut Curie.

Tout au long de sa carrière, Michel a apporté une vision originale de la biologie cellulaire, fondée sur une connaissance fine de la diversité du vivant et sur l’utilisation d’approches pluridisciplinaires. Il a aussi formé et guidé de nombreux jeunes scientifiques qui sont aujourd’hui autant d’héritiers de ce scientifique hors du commun,

a ajouté Franck Perez, directeur de l’unité Biologie cellulaire et cancer (CNRS UMR144 / Sorbonne Université / Institut Curie) à l’Institut Curie.

 

Diplômé d’Agro Paris mais peu attiré par une carrière d’agronome, Michel Bornens se consacre très tôt à la recherche fondamentale et à l’étude de la dynamique des cellules et à leurs compartiments. Pendant sa thèse (à l’époque une « thèse d’Etat ») soutenue en 1969 et réalisée au Centre de recherches sur la cellule normale et cancéreuse de Villejuif puis pendant son stage postdoctoral à l’Université de Madison (Wisconsin, Etats-Unis), Michel Bornens travaille sur la biochimie des protéines et lipides de la membrane nucléaire des cellules de foie.

A son retour en France, il rejoint l’Institut Pasteur et y poursuit son travail sur les membranes nucléaires. C’est là qu’il observe que le centrosome - petit organite impliqué dans la nucléation des microtubules dans les cellules en interphase et dans la formation du fuseau mitotique pendant la division cellulaire - restait attaché à des fractions de noyaux purifiés de lymphoblastes même après traitement avec un détergent.

Le centrosome devient alors pour Michel Bornens un véritable objet de fascination. Avec son équipe, d’abord au Centre de Cytologie d’Ivry-sur-Seine puis au Centre de Génétique moléculaire à Gif-sur-Yvette, il développe de nombreux outils et approches expérimentales allant de la biochimie à la microscopie électronique lui permettant d’étudier la structure/fonction du centrosome.

En 1995, à la demande du Pr Daniel Louvard, alors directeur du Centre de recherche de l’Institut Curie, il participe à la création de l’unité Compartimentation et dynamique cellulaires (CNRS UMR144 / Sorbonne Université / Institut Curie) que dirigera Jean-Paul Thiery. Son équipe y poursuit l’étude du centrosome avec de nouvelles approches sur cellules vivantes et cellules « normalisées » cultivées sur des micro-patrons adhésifs, en particulier. Michel Bornens s’intéresse aussi au rôle des paramètres physiques sous-tendant le fonctionnement des centrosomes et il sera, avec Jacques Prost, directeur de l’unité CNRS UMR168 / Sorbonne Université / Institut Curie, à l’origine du développement extraordinaire de l’axe Physique/Biologie de l’Institut Curie.

Après sa retraite en 2007, il rejoint comme directeur de recherche émérite l’équipe de Bruno Goud dans l’UMR 144. Ses dernières années seront consacrées à des réflexions très originales, basées en grande partie sur son œuvre scientifique et sa grande culture scientifique, sur la signification évolutive de l’apparition du cil primaire/centrosome chez les métazoaires et à explorer l’idée que l’évolution biologique est en fait un processus à l’échelle de la cellule.

 

Bruno Goud, chef de l’équipe Mécanismes moléculaires du transport intracellulaire (unité Biologie cellulaire et cancer ; CNRS UMR144 / Sorbonne Université / Institut Curie) et ancien directeur de l’UMR 144.

 

Pour en savoir plus 

► Autobiographie de Michel Bornens

► (Ré)écouter Michel Bornens et Franck Perez dans l’émission La tête au carré sur France Inter

► Re)voir Michel Bornens dans l’émission EfferveSciences du CNRS

Conférences données par Michel Bornes à la Cité des sciences :

► Au commencement était la cellule

► La machinerie cellulaire

► Vers une physique de la cellule