Actualité

Trois prix PSL "Nouvelle équipe 2015" remis à l’Institut Curie

Fannie Forest
21/10/2016
Partager
L’une des missions de Paris Sciences et Lettres (PSL) est de soutenir la recherche. Aussi, pour la cinquième année consécutive, de jeunes équipes de recherche au sein des membres de ont reçu le prix "Nouvelle équipe 2015". Objectif : mettre en place et animer une nouvelle équipe de recherche. Parmi les huit équipes lauréates, trois sont à l’Institut Curie.
Jean Léon Maitre

Jean Léon Maitre

Daniele Fachinetti dirige l’équipe des Mécanismes moléculaires de la dynamique des chromosomes (CNRS/Institut Curie) depuis 2015. Il a reçu un prix pour son projet sur l’étude des voies moléculaires spécifiques des centromères et de leurs contributions pour assurer leur fonction et leur intégrité, couvrant une période de trois ans à partir d’octobre 2016.

Selon le spécialiste du centromère – le cœur des chromosomes - "PSL propose assurément un excellent environnement pour les jeunes scientifiques en facilitant les relations interdisciplinaires. Je plébiscite l’interdisciplinarité du Centre de Recherche. C’est un atout qui permet aux jeunes chercheurs d’étendre leurs connaissances et leurs projets scientifiques au-delà de leurs bagages initiaux.”

Le laboratoire de Biologie cellulaire de la neurogenèse de mammifères (CNRS/Institut Curie), créé en 2015, est quant à lui dirigé par Alexandre Baffet. Il a été récompensé pour son projet portant sur la prolifération des cellules souches neurales au cours du développement normal et pathologique du cerveau. Le financement obtenu grâce à ce prix va permettre de recruter un post-doctorant pour une durée de deux ans et de financer ses expériences. Selon le jeune chef d’équipe, "c’est tout à fait critique pour mon équipe, car ce post-doctorant va pouvoir développer un projet faisait appel à une expertise que le laboratoire n’avait pas. De plus il va pouvoir participer à l’encadrement et à la formation des étudiants."

Troisième lauréat à l’Institut Curie, l’équipe de Mécanique du développement mammifère (CNRS/Inserm/Institut Curie), créée en 2016 et dirigée par Jean-Léon Maître pour son projet sur les fonctions et mécanismes des ondes corticales de contraction périodique dans l’embryon précoce de souris.  "Le financement de PSL va permettre à mon équipe de démarrer un projet très excitant : essayer de comprendre à quoi sert et comment fonctionne un phénomène étrange qui se produit durant les premiers jours du développement mammifère, se réjouit le chercheur. Ce phénomène, des contractions rythmiques des cellules de l’embryon est fascinant à regarder mais est complètement inconnu. Je suis aussi content de recevoir ce financement car il concrétise mon arrivée au sein de PSL."

* près de 150.000 euros par équipe