Actualité - Mélanomes de l’œil

Les espoirs des médecins-chercheurs de l’Institut Curie

Nathalie Boissière
09/03/2017
Partager
Pour 70 % des Français, la santé est la clé du bonheur, avant l’amour et l’argent selon une enquête Ifop. Qu’en disent les chercheurs et médecins de l’Institut Curie ? La parole au Pr Simon Saule, biologiste sur le site d’Orsay de l’Institut Curie.
Simon Saule

Selon un sondage récent, « pour la majorité des Français, la santé est la clé du bonheur. » Et pour vous, en tant que chercheur, quelle est la clé du bonheur ?

Simon Saule : la santé c'est le 1, le reste les 0 qu'on met derrière….

Selon vous, quelles sont les attentes des citoyens / des patients vis-à-vis de la recherche médicale ? Pensez-vous qu’ils aient conscience des avancées et des difficultés ?

SS : Les citoyens ont assez vaguement conscience des difficultés de la recherche, mais ce sont des consommateurs ; je paye (notamment des impôts) donc il faut que ça marche….

En quoi le modèle Curie associent chercheurs et médecins peut-il répondre à ces attentes ?

SS : le modèle curie fluidifie la recherche biomédicale en facilitant les interactions.

Quel est VOTRE grand espoir de recherche dans votre domaine, pour demain ?

SS : une découverte inattendue qui rendra le cancer obsolète….

 

 

Le Pr Simon Saule étudie l’œil, de son développement à la survenue de formes de cancers rares dans cet organe considéré comme l’un des plus complexes. Il est chef de l’équipe Pax et Mitf dans la signalisation, le développement des yeux et les mélanomes (Institut Curie/CNRS/Université Paris Sud).