Actualité - International

De l’importance de la recherche fondamentale

Webmaster
18/10/2017
Partager
EU-LIFE, l'alliance de 13 grands instituts européens de recherche en sciences de la vie dont fait partie l’Institut Curie, rappelle à la Commission Européenne l’importance de soutenir la recherche fondamentale.
activité-recherche

L'Union Européenne (UE) est à un tournant décisif. Face à de nouveaux défis sociétaux majeurs, l'UE est appelée à réviser ses valeurs fondatrices et à s’interroger sur son rôle dans le monde. Par conséquent, repréciser les contours des ambitions de l'UE est nécessaire pour clarifier sa valeur ajoutée auprès de ses citoyens.

Dans ce contexte, la Recherche et l’Innovation (R&I) émerge comme un véritable pilier de l'idéal de l'UE. Peu de domaines illustrent aussi clairement l’importance d'avoir une Europe forte qui tire parti du potentiel local tout en orientant des politiques nationales et régionales. Par exemple, le Conseil Européen de la Recherche (ERC) est devenu l'un des plus grand succès de la politique européenne en matière de recherche et d'innovation.

Au demeurant, il est connu que l'investissement dans la R&I est au cœur du développement économique et social de toute société. Toutefois, moins de 10% du budget total de l'UE y est alloué. Il est donc temps que l'UE accorde une plus grande priorité à la R&I.

A l’échelle de l’Institut Curie, la stratégie d’investissement dans la recherche fondamentale est une volonté majeure comme le rappelle Geneviève Almouzni, Directeur de son centre de recherche : « notre ambition est de poursuivre le développement d’une recherche fondamentale forte et une recherche translationnelle pertinente pour des progrès dans la connaissance au plus haut niveau. »

Le neuvième programme européen de financement de la recherche sera lancé en janvier 2021 et durera jusqu’à la fin de 2027. Il remplacera le programme actuel Horizon 2020 qui a eu comme priorité l’excellence scientifique, l’innovation industriel et les défis sociétaux. La Commission Européenne rédige actuellement les premiers textes de ce prochain programme-cadre.

Afin d’infléchir la politique européenne, l’alliance EU-LIFE rappelle que des études révèlent que chaque euro dépensé pour la recherche génèrera un bénéfice économique sur le long terme en agissant notamment en soutien à la compétitivité de l'industrie. EU-LIFE recommande donc de doubler le budget d'investissement de la Commission européenne et de le porter à 150 milliards d'euros pour l'ensemble de son programme d’investissement 2021-2027. Il est également essentiel d’investir davantage dans la recherche fondamentale puisque sans elle, aucune recherche appliquée n'est possible. La recherche fondamentale agit comme un catalyseur pour les investissements de recherche appliquée et commerciale.

Jo Bury, actuel président de EU-LIFE et directeur général du VIB (Institut de Biotechnologie de Flandres), a déclaré : « L’excellence scientifique et un transfert de technologie efficace sont essentiels pour le futur bien-être des citoyens. Nous avons vu que certaines approches avaient réussi dans le passé, où des connaissances scientifiques approfondies ont conduit à des percées majeures dans la science appliquée comme on le voit aujourd'hui dans l'immuno-oncologie, par exemple. Dans nos instituts de recherche, des dizaines de milliers de chercheurs européens brillants s’engagent à trouver des solutions aux problèmes les plus complexes de notre époque, tant dans le domaine de la santé que de l'agriculture. Pour les instituts de recherche publics, le financement par les programmes-cadres est essentiel. Nous sommes convaincus que les bons choix seront faits pour rééquilibrer le financement vers une recherche plus fondamentale. »