Actualité - International

Soins palliatifs : l’Institut Curie exporte son expertise au Kenya et en Tanzanie

Mathilde Regnault
19/04/2017
Partager
Près de 80% des personnes en fin de vie n’ont pas accès à un service de soins palliatifs. L’Institut Curie formera prochainement des médecins et infirmiers de la fondation Aga Khan, grâce au soutien de l’Association française pour le développement et d’Expertise France.
Signature partenariat soins palliatifs

Signature partenariat soins palliatifs

"Il est crucial de partager les progrès immenses que nous avons faits, et de créer des ponts entre les équipes en Europe et en Afrique", soutient le Dr Alexis Burnod, de l’Institut Curie, responsable de ce programme de formation. Le besoin est urgent : les pays en développement sont particulièrement affectés par des maladies chroniques graves, telles que le cancer, le Sida ou encore les maladies cardiaques et respiratoire. Pourtant, l’Afrique et l’Asie ne comptent à eux deux que 6% des services de soins palliatifs de la planète et 80% des personnes qui en auraient besoin n’ont pas accès aux opioïdes qui permettraient de soulager leur douleur. "Il faut que les innovations récentes bénéficient également aux pays du Sud, tout en les adaptant à leur contexte", souligne Sébastien Mosneron Dupin, directeur général d’Expertise France, agence publique visant à développer l’assistance technique de la France à l’international.

Ce projet, financé à hauteur de 250000 euros par l’Agence française de développement, permettra à 4 médecins et 4 infirmiers de la Fondation Aga Khan au Kenya et en Tanzanie, de se former aux soins palliatifs. L’implémentation du programme et la formation des médecins sera assurée par l’Institut Curie, spécialiste des soins de support et des soins palliatifs reconnu au niveau international.

Chaque patient est dans une situation différente et unique, poursuit le Dr Burnod. L’objectif est de monter un projet de vie adapté avec lui, avec une qualité de vie acceptable.

"Il faut pouvoir vivre jusqu’au bout", complète Gijs Walraven, Directeur des Aga Khan Health Services. L’Institut Curie et Expertise France suivront la Fondation Aga Khan de bout en bout dans l’implémentation du programme. Objectif : démontrer que les choses peuvent changer et créer un programme pilote, qui pourra être reproduit et conduira à l’autonomie des équipes en termes de soins de support.

Signature partenariat soins palliatifs

En savoir plus

Le site de l’Agence française du développement

Le site d’Expertise France

Le site d’Aga Khan Foundation

 

Contact