Actualité - Parcours patient

Cancérologie : quand la recherche se penche sur l’humain

Nathalie Oudar
05/09/2016
Partager
Psychologiques, économiques, sociaux… les retentissements d’un cancer sur la vie des patients ne sont pas seulement d’ordre médical. Les études en sciences humaines et sociales scrutent et décortiquent ces aspects de la maladie. Et, comme pour les recherches médicales, la pluridisciplinarité des chercheurs est essentielle pour améliorer la qualité de la prise en charge des patients et préparer l’après-cancer.
Image lit hôpital

Ce trimestre, Le Journal de l’Institut Curie se penche sur ce pan de recherche peu connu ou reconnu bien qu’il soit essentiel tant à l’amélioration du parcours de soins qu’au « mieux vivre » le cancer : il s’agit du versant humain et social du cancer qu’étudient les sciences humaines et sociales ou SHS. Boostées avec l’aide de l’Institut National du cancer, les SHS ont bien percé en cancérologie et notamment à l’Institut Curie. Réfléchir aux vécus et aux situations décrites par les patientes après une ablation du sein pour cancer, puis proposer des pistes d’amélioration pour la reconstruction après un cancer du sein, « Guérir le regard » est allé encore plus loin, puisque le groupe de patientes et de soignants impliqué dans cette aventure est allé plus loin et a réalisé un film et un web-documentaire pour que le sentiment de manque d’information ne soit plus de mise. Ecouter les souhaits des patients, si ce n’est leur ultime souhait et les réaliser, se fait de plus en plus chez les jeunes patients hospitalisés. Mais qu’en est-il chez les adultes en phase avancée de la maladie ? C’est la réflexion qu’a menée Hélène Mauri, bénévole d’action à l’ASP fondatrice à l’Institut Curie. Son projet « S’il n’y avait qu’une image » prend désormais de l’ampleur, fort notamment de trois prix qui récompense son travail.

« Toutes les préoccupations quotidiennes des soignants peuvent être questionnées par les études transdisciplinaires de SHS » explique le Pr François Doz, directeur délégué à la recherche de l’Ensemble Hospitalier de l’Institut Curie. Le dossier de ce Journal de l’Institut Curie passe ainsi en revue quelques exemples d’études menées sur l’après cancer et l’activité physique, le parcours de soins en Ile-de-France pour les patientes traitées pour un cancer du sein, et d’autres encore qui ont permis un programme d’éducation thérapeutique sur la douleur, des bains thérapeutiques, une offre de soins socio-esthétique ou encore un éveil à la musique. Quatre initiatives rendues possible par la générosité du public et de mécènes ou financeurs.

  • Et aussi : toutes les actus marquantes du trimestre écoulé et les événements à venir, comme le lancement d’une nouvelle étape de faisabilité d’un essai clinique en médecine de précision grâce au financement scellé par MSDAvenir.
  • La fiche INFO PRATIQUE>>DÉCRYPTAGE donne des informations sur les facteurs de risques des cancers du sang : avoir eu une chimiothérapie ou une radiothérapie pour un précédent cancer, être atteint d’une maladie génétique particulière, avoir été exposé à certaines substances chimiques ou physique, avoir un système immunitaire déficient, être en surpoids ou fumer.
  • Sans oublier la page RETROSPECTIVE qui vous invite à venir découvrir l’exposition Paillasses & blouses blanches dans le jardin et sur les grilles du Musée Curie à l’occasion notamment de la fête de la science (8-16 octobre 2016).
Le journal de l'Institut Curie "Cancérologie : quand la recherche se penche sur l’humain"