Actualité - Parcours patient

Dépistage : le 26 mai, exposez votre peau au regard du dermatologue

Nathalie Oudar
25/05/2016
Partager
La Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau est l’occasion de programmer son rendez-vous chez le dermatologue. Il est en effet recommandé de se faire examiner la peau, surtout en cas d’expositions solaires régulières ou en présence de taches cutanées.
Prévention et de dépistage des cancers de la peau

Les dermatologues ont donné pour objectif à cette 18e Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau de sensibiliser les professionnels qui sont exposés au soleil de par leur activité : ouvriers du bâtiment et travaux publics, agriculteurs, marins-pêcheurs, personnes travaillant dehors mais également sportifs réguliers ou "du dimanche". Ils ont en commun d’être très exposés et de mettre leur capital soleil à rude épreuve. Les rayons du soleil qui atteignent la surface terrestre - les ultraviolets de type A et de type B - endommagent le matériel génétique. Ces dommages, difficilement éliminés, sont à l’origine des différents types de cancers de la peau. Naturels ou artificiels, les UVA et UVB sont admis comme cancérigènes pour l’Homme.

Attention : tous les cancers de la peau ne sont pas dus aux ultra-violets. Au-delà de l’exposition au soleil, les personnes à risques sont nombreuses : celles présentant de nombreux grains de beauté, ou à la peau très claire, ayant des antécédents familiaux de cancers de la peau, ou ayant eu de nombreux coups de soleil pendant l’enfance… Une consultation annuelle chez le dermatologue est recommandée.

Parmi les cancers de la peau, il faut principalement distinguer ceux d’origine épithéliale – les plus fréquents - (carcinomes basocellulaires ou spinocellulaires) et les mélanomes-  les plus dangereux. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce dernier voit son incidence doubler tous les dix ans, tandis que l’incidence et la mortalité d’autres cancers baissent.

Il est possible d’agir pour diminuer le risque de cancer de la peau en adoptant des comportements préventifs face aux UV et le dépistage précoce des lésions de la peau permet d’augmenter considérablement les chances de guérison.

Cancer de la peau : les recherches en cours

Côté progrès, la recherche clinique avec des protocoles d’immunothérapie ouvre actuellement de nouvelles voies pour les patients atteints de formes métastasées de mélanomes de la peau.

A l’Institut Curie, recherche appliquée et recherche fondamentale forment un duo fort contre les cancers dont ceux de la peau.

Deux laboratoires de recherche travaillent sur le mélanome ou les dommages de l’ADN

  • L’objectif de l’unité de recherche  Signalisation normale et pathologique : de l'embryon aux thérapies innovantes des cancers (Institut Curie, CNRS et Inserm) est de proposer de nouveaux marqueurs de pronostic et de nouveaux traitements thérapeutiques pour une meilleure prise en charge des patients atteints de mélanome.
  • Les recherches de l’unité de recherche, Stress génotoxiques et Cancer (Institut Curie, CNRS et Université Paris Sud) couvrent plusieurs aspects de la réponse aux dommages de l’ADN, de la signalisation intracellulaire et de la stabilité du génome en réponse aux stress génotoxiques.

 

En pratique

La Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau bénéficie du soutien de l’Institut National du Cancer. Elle repose sur le bénévolat et le volontariat de centaines de dermatologues qui assurent jeudi 26 mai 2016 des consultations de dépistage anonymes et gratuites dans toute la France, dans des centres dédiés.

>> Pour trouver un centre de dépistage des cancers de la peau

  • Site web dermatos.fr 
  • Numéro Vert 0806 80 2016 (appel gratuit depuis un poste fixe),  
  • SoleilRisk, application gratuite et téléchargeable sur smartphones et tablettes Apple et Androïd.  

>> Pour avoir un conseil

 

En savoir plus