Actualité - Recherche clinique

La recherche clinique passe un nouveau cap à l’Institut Curie

Céline Giustranti
06/05/2016
Partager
Immunothérapie, thérapies ciblées, nouvelles techniques… représentent un espoir pour les patients atteints de cancers. Pour accélérer les découvertes et ainsi améliorer le pronostic et la qualité de vie des malades, la recherche clinique franchit une nouvelle étape à l’Institut Curie avec la création d’une unité dédiée sur le site de Saint-Cloud.
UIC-stCloud

L’amélioration de la prise en charge et des traitements passe par la recherche clinique. On distingue la recherche clinique dite « interventionnelle » où de nouveaux traitements ou procédés sont évalués, et la recherche « non interventionnelle » où des données sont enregistrées à l’occasion d’explorations et de soins standards. La recherche interventionnelle recouvre les essais cliniques, dont les but sont d’évaluer les bénéfices de nouveaux traitement ou de nouvelles associations thérapeutiques, et les études interventionnelles sans expérimentation thérapeutique, permettant de tester de nouvelles techniques diagnostiques, mais aussi de faire avancer les connaissances en recherchant par exemple de nouvelles signatures moléculaires prédictives des risques d’évolution de la maladie. « A l’Institut Curie, 18% des patients participent à des études interventionnelles, explique le Pr François Doz, directeur délégué à la recherche de l’ensemble hospitalier. Les activités de recherche clinique de l’Institut Curie sont largement reconnues par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) du Ministère de la Santé. » (voir encadré Labels)

En 2015, il y avait 190 études interventionnelles ouvertes dont 162 essais thérapeutiques et 42 études interventionnelles en pédiatrie à l’Institut Curie. Ils couvrent toutes les étapes préalables à la mise sur le marché d’un nouveau traitement ou dispositif médical : des essais de phase I aux essais de phase III, évaluant de nouvelles approches d’imagerie, des thérapies ciblées, de l’immunothérapie, de nouveaux protocoles de radiothérapie etc. pour de nombreux types de cancer.

UIC, la condition sine qua non à l’essor de la recherche clinique

« La priorité est donnée au développement précoce de nouveaux traitements, quel que soit le type de cancer. Cela sous-entend donc une augmentation des essais cliniques interventionnels de phase I et II, explique le Dr Christophe Le Tourneau, responsable des essais précoces à l’Institut Curie. « Evaluer de nouveaux traitements en phase précoce demande une surveillance très rapprochée et la réalisation d’examens complémentaires. Ils nécessitent souvent un travail pluridisciplinaire entre la génétique, l’anatomopathologie, l’imagerie, la radiothérapie ou encore l’immunologie », complète le médecin. L’existence d’une Unité d’investigation clinique (UIC) aide à leur mise en place dans de bonnes conditions. Une telle structure dédiée existait déjà sur le site de Paris ; elle est désormais renforcée par la création d’une UIC sur le site de Saint-Cloud. Disposant de deux chambres de deux fauteuils et de deux chambres d’un lit, elle est gérée par le Dr Coraline Dubot, assistée d’un autre ? oncologue médical qui est actuellement le Dr Mony Ung, de 2 infirmières de recherche clinique, d’une assistantes, d’une aide-soignante et d’un agent hospitalier.

« Dans un premier temps, cette unité accueillera l’ensemble des patients pris en charge dans le cadre d’un essai clinique à Saint-Cloud, précise le Dr Coraline Dubot, à plus long terme, l’UIC se consacrera principalement au développement des essais précoces. » L’Institut Curie poursuit aujourd’hui le développement de la recherche clinique afin de toujours proposer aux malades les meilleurs traitements mais aussi les mieux adaptés à leur pathologie. Chercheurs et médecins ne cessent d’améliorer de façon déterminante les pratiques et les technologies médicales pour en faire bénéficier les patients dès que possible.

Labels

Les activités de recherche clinique de l’Institut Curie sont largement reconnues par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) du Ministère de la Santé et l’Institut National du Cancer (INCa).

Le développement des activités de promotion a permis d’obtenir le label de Délégation à la recherche clinique et à l’innovation (DRCI), affiliée au Groupement inter-régional d’Ile-de-France pour la recherche clinique et l’innovation (GIRCI Ile-de-France). A l’Institut Curie, elle comprend trois pôles : l’unité de gestion des essais cliniques, les biostatistiques

Les activités d’investigation de l’Institut Curie ont été reconnues lors d’un appel d’offre compétitif national et ont permis d’obtenir le label reconnu Centre de recherche clinique (CRC).

En 2015, pour la deuxième fois, l’Institut Curie a obtenu le label Centre d’essais cliniques de phase précoce (CLIP²) de l’INCa. Ce label facilite l’accès aux nouveaux traitements chez l’adulte et les enfants.

En savoir plus