PIERRE-MARIE GIRARD

Docteur,
Chargé de recherche CNRS
Recherche - Orsay
Spécialités / domaines
Biologie et chimie des radiations, signalisation cellulaire et cancer
Présentation

J'ai réalisé tout mon parcours universitaire à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) et j'ai soutenu une thèse de doctorat en biophysique moléculaire et cellulaire en juin 1995. Après avoir passé 2 ans et 1/2 en post-doc en France principalement au CEA de Fontenay-aux-Roses (France) pour étudier la réparation des bases oxydées par la protéine Ogg1 dans l'équipe du Dr Serge Boiteux, je suis parti en février 1998 en Angleterre pour effectuer un post-doc au GDSC (Brighton, U.K) dans l'équipe du Pr Penny Jeggo. Je me suis principalement intéressé à la réparation des cassures doubles brins radio-induites dans les cellules de mammifère. Fort de mon expérience acquise dans le domaine de la réparation de l'ADN, j'ai intégré le CNRS en tant que chargé de recherche le 01/11/2002 pour étudier, au sein de l'équipe du Dr Evelyne Sage (Institut Curie, UMR2027 puis UMR3348, Orsay, France), l'impact du stress oxydatif induit par le rayonnement UVA sur le cycle cellulaire. C'est en 2015 que j'ai rejoint l'équipe "Réparation, Radiations et Thérapies Innovantes anticancer" dirigée par le Dr Marie Dutreix (Institut Curie, UMR3347, Orsay, France) pour y travailler sur une molécule conçue et développée au laboratoire, AsiDNA, qui est un radio et chimio-sensibilisateur. Depuis peu, je m'intéresse au potentiel de combiner cette moléclue à une irradiation à haut-débit de dose, l'irradiation FLASH. Les modèles biologiques que nous utilisons vont des cellules en culture (essentiellement lignées tumorales) au modèle murin en passant par des coupes de tissus organotypiques.

Publications