En savoir plus sur

Microscopie Photonique

 microscopie_photonique_cellules

     →Equipements                   

      Accès et tarifs                  

     Contacts                          

         Nikon Imaging Center     

   

 

 

 

Le pôle de microscopie photonique de la PICT regroupe des équipements de pointe dans le domaine de l’imagerie biologique. La plateforme est située sur quatre sites différents de l’Institut Curie afin d’être au plus près des chercheurs. La plate-forme de microscopie optique est utilisée chaque année par plus de 410 utilisateurs représentant 80 000 heures d’utilisation d’équipements. La plate-forme héberge également le Nikon Imaging Centre.

 

La plateforme possède au total 48 microscopes photoniques, dont des microscopes standards à champ large, des vidéomicroscopes, des microscopes confocaux à balayage laser, des systèmes confocaux à disque rotatif, des microscopes multiphotons, des microscopes TIRF, des microscopes à super-résolution (SIM, PALM/STORM), des microscopes à feuille de lumière et des microscopes pour l’imagerie in-vivo.

La PICT possède une expertise reconnue dans le domaine de l’imagerie dynamique (biologie celullaire, biologie du développement et structure nucléaire) et en techniques de microscopie avancée (F-techniques, super-résolution, ablation laser, optogénétique, etc). Les différentes applications et techniques disponibles sur la plateforme sont présentées sur la figure suivante:

:

modalites_d_acquisition

 

Les ingénieurs de PICT possèdent également une expertise dans le traitement et l’analyse des données. La plate-forme est équipée de serveurs de calcul dédiés et de logiciels commerciaux pour le traitement des données. Nous développons également des outils à façon pour des projets scientifiques qui le nécessitent.

Activités de formation et d’enseignement :

Les ingénieurs de la plate-forme organisent et participent à de nombreuses formations tout au long de l’année. Ces formations sont organisées soit par la cellule enseignement de l’Institut Curie, soit par le CNRS, l’INSERM, les universités, les réseaux de microscopie (RT-MFM, GDR-IMABIO, ELMI, NEUBIAS) ou l’infrastructure FranceBioImaging.