Actualité - Publication

Un nouveau registre mondial de données de vie réelle pour l’oncologie de précision

Institut Curie
12/08/2022
Partager
Vaste projet international, WAYFIND-R vise à constituer un registre mondial de données de vie réelle de près de 15 000 patients diagnostiqués avec une tumeur solide avec données génomiques associées.
Portrait Christophe Le Tourneau

Cette plateforme de données WAYFIND-R - dans laquelle l’Institut Curie est fortement impliqué - fait l’objet d’une publication dans Journal of Clinical Oncology – Precision Oncology le 8 août 2022.

L’amélioration des connaissances de la biologie des cancers a conduit à diviser les types de cancers en de plus petits groupes basés sur des altérations moléculaires spécifiques, certains groupes étant tellement petits que l’on peut les assimiler à des maladies orphelines. Or, le développement de médicaments destinés à ces petites populations de patients ne peut pas s’appuyer sur le schéma classique de développement avec de grands essais randomisés. Pour faire avancer la recherche clinique, l’un des moyens consiste à utiliser les bases de données de vie réelle qui rassemblent des données à la fois cliniques et biologiques des patients.

Les bases de données de vie réelle en oncologie comprennent beaucoup de patients et retracent l’histoire naturelle des cancers parmi de petites populations. Ces registres permettront donc de répondre à des questions scientifiques majeures qui, potentiellement, accéléreront la mise sur le marché de nouveaux traitements. Et c’est exactement l’objectif de WAYFIND-R, registre international, dont l’ambition est justement de proposer des thérapies toujours plus personnalisées.

 

Explicitent le Pr Christophe Le Tourneau, chef du département des essais cliniques précoces et d'innovation (D3i) à l’Institut Curie, membre du comité de pilotage international du projet WAYFIND-R et Maud Kamal, manager scientifique au D3i

Un changement de paradigme pour la recherche clinique

Les récents progrès technologiques permettent aujourd’hui l'analyse simultanée de gènes ou portions de gènes d’intérêt via le séquençage à haut débit (NGS). La collecte de données sur les patients peut aider à élucider l'utilité clinique des thérapies ciblées, des tableaux de tumeurs moléculaires et du profilage génomique basé sur le NGS.

Dans ce contexte, WAYFIND-R est un registre mondial promu par Roche visant à :

- caractériser les traitements et l'évolution clinique des patients atteints de cancer ;

- fournir une plateforme de recherche de données pour évaluer les décisions de traitement et les résultats dans le monde réel ;

- soutenir la conception et la réalisation de recherches épidémiologiques et d'essais cliniques.

Le registre WAYFIND-R devrait être mis en place initialement dans 12 pays, puis devrait s’étendre à d’autres pays, dans des centres universitaires, des hôpitaux et des cliniques privées. WAYFIND-R vise à inclure près de 15 000 patients.

Contrairement à de nombreux registres de maladies, WAYFIND-R est mondial, prospectif, longitudinal (sur une période spécifique), généralisable (tous les tests NGS validés cliniquement, quelle que soit la taille du panel, sont autorisés), et comprend des tests NGS et une collecte de données standardisée pour améliorer la qualité des données et minimiser les données manquantes. WAYFIND-R inclut des adultes atteints de tout type/stade de tumeur solide dont le profil a été établi par NGS moins de 3 mois avant l'inclusion. L'un des éléments clés est la possibilité d'explorer les données mondiales et locales au sein d'une plateforme analytique sécurisée, à laquelle on accède par un tableau de bord visuel pour trouver des décisions de traitement pour des patients similaires ailleurs.

WAYFIND-R fournira donc des informations sur les meilleures pratiques pour les décisions de traitement basées sur le NGS par les cliniciens, encouragera les collaborations mondiales entre les centres anticancéreux, aidera à comprendre les disparités dans l'accès des patients aux diagnostics et aux thérapies avancées et, finalement, fera progresser l'oncologie de précision.

Référence :

An Approach to Solving the Complex Clinicogenomic Data Landscape in Precision Oncology: Learnings From the Design of WAYFIND-R, a Global Precision Oncology Registry. Christophe Le Tourneau, Camille Perret, Allan Hackshaw, Jean-Yves Blay, Christoph Nabholz, Jan Geissler, Thy Do, Martina von Meyenn et Rodrigo Dienstmann. JCO Precision Oncology. En ligne le 8 août 2022.
DOI: 10.1200/PO.22.00019