Foule

Cancer du poumon : les données épidémiologiques

Mathilde Regnault
24/03/2017
Partager
Le cancer du poumon représente la première cause de décès par cancer en France et dans le monde. Tous les chiffres clés.

Dans l’Hexagone, 37 000 cas ont été diagnostiqués en 2010. Le cancer du poumon représente ainsi 10 % de tous les nouveaux cas de cancers.

Près des trois-quarts des cas de cancer du poumon sont masculins.

Le poumon est la deuxième localisation de cancer, en termes d’incidence, chez l’homme (27 000), derrière la prostate (71 500), mais il est la localisation cancéreuse le plus meurtrière.

Chez la femme, 10 0000 cancers du poumon sont diagnostiqués par an en France, ce qui en fait le troisième cancer par sa fréquence, derrière le cancer du sein (52 500 cas) et le cancer colorectal (19 000).

Le cancer du poumon survient en moyenne à l’âge de 65 ans.

Après une augmentation jusqu’à la fin des années 1990, l’incidence du cancer du poumon et sa mortalité tendent à diminuer chez l’homme.

A contrario, l’incidence et la mortalité du cancer du poumon continuent de croître côté féminin.

Ces variations s’expliquent par le décalage entre l’évolution des pratiques (diminution du tabagisme masculin et augmentation du tabagisme féminin) et l’apparition des cancers liés à ces consommations, 20 à 30 ans plus tard.