Cancer et jeune femme

Un cancer du sein avant 40 ans : pourquoi ?

Anne Coppola
09/09/2019
Partager
« Chez les femmes jeunes atteintes d’un cancer, la présence d’une prédisposition génétique est plus fréquente que chez les femmes âgées, mais cela touche cependant une minorité des patientes », explique le Dr Sophie Frank, gynéco-oncologue.

« En dehors de ces risques héréditaires, de multiples autres facteurs plus ou moins hypothétiques s’additionnent et ne sont pas spécifiques aux femmes jeunes », explique Jean-Yves Pierga, Chef du service d’oncologie mammaire à l’Institut Curie. En tête de ces facteurs de risque, les causes hormonales, en partie liées à des évolutions sociétales : le retard à la première grossesse (passé de 25 ans à 30 ans en 20 ans), l’âge des premières règles plus précoce, une ménopause plus tardive, sont autant de facteurs hormonaux qui allongent la période d’imprégnation hormonale, donc le risque de cancer du sein. Enfin, il existe également des facteurs de risque communs à toutes les tranches d’âge : le manque d’activité physique, le surpoids, le tabac, sans doute l’environnement, mais aussi l’alcool.

Les femmes jeunes, qui consomment davantage d’alcool qu’auparavant n’ont pas forcément conscience qu’il s’agit d’un facteur de risque du cancer du sein  

ajoute le Pr Pierga