Gynécologie - Endomètre
ENDOLA
Essai de phase I/II visant à évaluer la tolérance et l'efficacité de l'association ENDoxan métronomique, metformine et OLAparib dans les cancers de l'endomètre métastatiques ou avancés en rechute
Paris
MANUEL RODRIGUES
Recherches "plusieurs pathologies"
CA209-848
Etude de phase II, randomisée, en ouvert, évaluant le nivolumab associé à l'ipilimumab ou le nivolumab en monothérapie chez des patients atteints de tumeurs solides à un stade avancé ou métastatique ayant une charge tumorale mutationnelle élevée (TMB-H)
Paris
EMANUELA ROMANO
Sein métastatique triple négatif
CLAG525B2101
Etude multicentrique randomisée de phase II en ouvert à 3 bras de traitement de LAG525 administré en association avec PDR001 (spartalizumab), ou avec spartalizumab et carboplatine, ou avec carboplatine, pour le traitement en première ou deuxième ligne de patients atteints d'un cancer du sein triple négatif à un stade avancé
Paris
JEAN-YVES PIERGA
Appareil Digestif
SCARCE (C17-02 PRODIGE 60)
Etude de phase II randomisée 2 :1 non comparative évaluant l'intérêt de l'atezolizumab en combinaison avec le docetaxel, cisplatine et 5-fluorouracile dans le traitement du carcinome canalaire anal métastatique ou localement avancé non opérable. - SCARCE
Paris
Sein métastatique RH+
SAFIR PI3K
Etude randomisée de phase II comparant l'alpelisib associé au fulvestrant à la chimiothérapie en traitement de maintenance chez les patients avec un cancer du sein avancé porteur d'une mutation PIK3CA. - SAFIR PI3K
Paris, Saint-Cloud
Sein métastatique RH+
XENERA-1 (BI 1280-0022)
Etude de phase II, multicentrique, randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo, qui compare l'efficacité du xentuzumab en association avec exémestane et évérolimus versus placebo plus exémestane et évérolimus chez des femmes ménopausées atteintes d'un cancer du sein métastatique RH+/HER2- sans atteinte viscérale. - XENERA-1
Paris
FRANCESCO RICCI
Recherches "plusieurs pathologies"
NIPINEC (GCO-001)
Etude GCO étudiant l'efficacité et la tolérance du nivolumab en monothérapie ou de l'association nivolumab · ipilimumab chez les patients pré-traités présentant un carcinome neuroendocrine (CNE) peu différencié de stade avancé pulmonaire ou gastroentéropancréatique.
Paris
NICOLAS GIRARD