Actualité - Distinction

Raphaël Margueron, Grand Prix chercheur junior 2022 de la Fondation de France

Nathalie Boissière
06/04/2022
Partager
Raphaël Margueron, chef de l’équipe Mécanisme de répression par les protéines Polycomb au sein du Centre de recherche de l’Institut Curie, est récompensé pour ses travaux sur les défauts de la chromatine en lien avec le cancer.
Raphaël Margueron

A l’Institut Curie depuis près de 10 ans, je travaille sur les protéines Polycomb qui contrôlent l’identité des cellules, 

a précisé Raphaël Margueron à l’occasion de la remise du Grand Prix chercheur junior lors de la Soirée de la recherche médicale de la Fondation de France. 

Ces protéines marquent les gènes pour indiquer s’ils doivent ou non être exprimés. Or lorsque ces protéines sont déficientes, on constate une perte d’identité cellulaire. Ce dysfonctionnement a été retrouvé dans certaines pathologies comme le cancer.

 

Le financement de 50 000 euros qu’apporte ce prix permettra à son équipe, Mécanisme de répression par les protéines Polycomb, de poursuivre ses travaux de recherche fondamentale sur un gène mis au jour dans les gamètes et impliqué dans la fertilité mais qui intervient également dans le processus de cancérogenèse d’un sous-type de cancer du cerveau.

Au sein de l’unité Génétique et biologie du développement (CNRS UMR3215 / Inserm U934 / Sorbonne université) du Centre de recherche de l’Institut Curie, l’équipe a montré le rôle des protéines Polycomb dans la mémoire épigénétique, et a constaté leurs dérèglements dans un certain nombre de cancers.