Actualité - Octobre rose

Octobre Rose 2020 à l'Institut Curie

Noémie Sitbon
01/10/2020
Partager
A l'occasion d'Octobre rose 2020, l’Institut Curie souhaite sensibiliser le grand public sur les 15 à 20% des cancers du sein que l'on ne guérit pas encore.
OR

Notre combat en 2020 : « Tant qu’il restera une femme à sauver »

Le cancer du sein touche chaque année 59 000 femmes en France. La recherche a fait d’énormes progrès ces 30 dernières années et a permis de mettre au point des traitements toujours plus performants tout en préservant la qualité de vie des femmes. Malgré tout, avec 12 000 décès chaque année, il reste la première cause de mortalité par cancer chez les femmes.

A l’Institut Curie, premier centre de prise en charge des cancers du sein en France et en Europe, nous voyons chaque année plus de 7 000 femmes atteintes par cette maladie. Le cancer du sein se guérit de mieux en mieux, mais lorsque la maladie est métastatique nous sommes trop souvent dépourvus de solutions thérapeutiques efficaces. Trop de femmes meurent encore de leur cancer et nous travaillons sans cesse à trouver de nouveaux traitements, comme les immunothérapies, les thérapies ciblées ou des combinaisons avec de nouvelles chimiothérapies ou avec la radiothérapie 

explique le Pr Jean-Yves Pierga, chef du département d’Oncologie médicale de l’Institut Curie, spécialiste des cancers du sein.

Cancers du sein métastatique : explications, prise en charge, avancées

Quelque 58 000 femmes ont été diagnostiquées d’un cancer du sein en 2018. Parmi elles, 20 % au plus développeront des métastases après ce premier cancer. Et environ 5% sont déjà atteintes d’un cancer métastatique lorsqu’elles apprennent souffrir d’un cancer du sein. Lire notre dossier sur le cancer du sein métastatique 

Le cancer du sein métastatique est une maladie complexe et évolutive qui nécessite une prise en charge au long cours. La réunion de concertation pluridisciplinaire au cours de laquelle l’équipe médicale constituée de différents spécialistes étudie chaque dossier et propose un protocole thérapeutique adapté à chaque situation. Explications 

Le cancer du sein métastatique est devenu une maladie chronique. Or, il n’est pas toujours aisé d’accepter de suivre des traitements toute sa vie. Comme toute maladie au long cours, elle nécessite un accompagnement médico-psychosocial adapté à chaque situation. Plus d'informations sur la prise en charge à l'Institut Curie

Cancers du sein métastatique : la recherche à l'Institut Curie

Au cours des dernières années, la recherche sur le cancer du sein métastatique a beaucoup avancé. La survie des malades se prolonge, et même s’ils ne parlent pas encore de guérison, les médecins osent désormais avancer le terme de maladie chronique. Pour éliminer les métastases, la recherche penche sur le développement de nouvelles combinaisons et stratégies thérapeutiques. En savoir plus sur les travaux en cours 

Le SIRIC est un label de l’Institut National du Cancer qui vise à identifier des sites de recherche intégrés, c’est à dire des sites qui allient recherche et soin et qui regroupent un nombre suffisant d’équipes et de personnel médical pour mener des programmes de recherche multidisciplinaires ambitieux. L’Institut Curie bénéficie de ce label depuis 2011 et développe depuis 2018 un programme unique, totalement axé sur la maladie résistante aux traitements (SIRIC Curie). Des travaux sont menés sur le cancer du sein avec un focus particulier sur les cancers triples négatifs et luminaux B. Plusieurs voies sont suivies :

  1. Détecter la maladie plus précocement afin de limiter les phénomènes de résistances
  2. Mieux exploiter la réponse immunitaire et le micro environnement tumoral
  3. Utiliser des modèles innovants de tumeurs agressives pour développer de nouvelles approches thérapeutiques, notamment en étudiant la plasticité et les cellules souches cancéreuses
  4. Améliorer la communication cliniciens - patientes

Coordonnateurs: Anne Vincent Salomon et Francois-Clement Bidard

SIRIC

L’invasion des ganglions lymphatiques est, généralement, un marqueur de mauvais pronostic du cancer du sein. Les cellules cancéreuses se propageraient et résisteraient en détournant le système immunitaire. C’est ce que révèle pour la première fois l’équipe d’Eliane Piaggio de l’unité Inserm « Immunité et cancer » et cette découverte, qui pourrait ouvrir la voie à de nouvelles immunothérapies dans de récents travaux publiés dans Nature Communications. Lire l'article 

Une vaste étude de l’Institut Curie met en évidence un résultat inattendu : contrairement à ce qui est observé pour les stades précoces, un âge jeune serait synonyme d’une survie rallongée dans les cancers du sein avancés. Lire l'article

Elisabetta Marangoni publie dans Nature communications une découverte prometteuse pour la prise en charge de cancers du sein métastatiques, résistants aux traitements hormonaux et à d’autres traitements (inhibiteurs du cycle), et elle développe par là-même un nouvel outil de recherche particulièrement innovant. Lire l'article

Un programme médico-scientifique dédié aux cancers du sein

L'Institut Curie poursuit son engagement auprès des femmes atteintes de cette pathologie en développant un programme médico-scientifique dédié. Objectif : améliorer les traitements notamment pour les formes triple-négatives, pour lesquelles peu d’alternatives existent aujourd’hui. L’élaboration de ce projet a été confiée au Pr François-Clément Bidard pour le volet médical et à Fatima Mechta-Grigoriou pour le volet recherche. En savoir plus

Immersion autour des cancers du seins métastatiques avec notre Podcast Curi(e)osité 

 

podcast or 2020

 

Nos experts vous propose dans ces trois nouveaux épisodes de notre podcast Curi(e)osité d’entendre la parole de médecins qui innovent dans la prise en charge des cancers du sein métastatiques. Vous entendrez aussi le témoignage de patientes qui luttent contre la maladie et qui bénéficient de nouveaux traitements : 10 à 15 minutes d’informations, de partage pour mieux comprendre et se battre contre les cancers du sein.

En replay

La journée du vendredi 2 octobre a été rythmée de plusieurs temps forts sur les projets de recherche et l'innovation médicale autour des 15 à 20% de cancers du sein que l'on ne guérit pas encore : un Facebook Live avec le Dr Florence Lerebours, oncologue médicale au sein de l'Institut Curie, et une table ronde grand public regroupant soignants, patients et associations.

Vivez ou revivez notre Facebook Live !

Table ronde grand public : à découvrir ou redécouvrir

Prix Ruban Rose 2020
Le point sur la recherche
Notre dossier sur les Cancers du sein métastatique
Zoom sur l'immunothérapie
Une carte bancaire pour soutenir la lutte contre le cancer du sein