Roman Rouzier

Le cancer du sein

Mathilde Regnault
02/10/2019
Partager
Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent et le deuxième cancer dans la population après celui de la prostate.

Il touche 58 459 femmes en France chaque année. Heureusement, grâce aux progrès de la recherche, les taux de guérison sont très élevés. L’Institut Curie, leader dans la prise en charge des cancers du sein, réuni les plus grands experts pour prendre en charge les patientes selon les protocoles les plus adaptés. 

Les chiffres autour du cancer du sein en France

En 2018, quelque 58 000 nouveaux cas de cancers du sein ont été détectés en France. Entre 1990 et 2018, le nombre annuel de nouveaux cas de cancer du sein chez la femme a presque doublé, passant de 30 000 à 58 400 cas annuels, soit +1,1 % par an en moyenne. Cette forte évolution peut s’expliquer notamment par l’allongement de la durée de vie et par l’augmentation du dépistage, mais aussi, selon plusieurs experts, par l’évolution des facteurs de risque environnementaux et comportementaux.

Une tendance globale à la hausse est aussi retrouvée en Europe et aux États-Unis et plus généralement au niveau mondial. Quelque 1,7 million de cas ont été diagnostiqués en 2012, soit une augmentation de plus de 20% depuis les dernières estimations en 2008. Ainsi, en 2012, 6,3 millions de femmes vivaient avec un cancer du sein diagnostiqué dans les 5 dernières années.

Le cancer du sein est associé à un bon pronostic 

87% des personnes sont en vie 5 ans après le diagnostic et 76% dix ans après (chiffres Inca 2018). En France, l’âge médian au moment du diagnostic est de 63 ans. Cependant, même s’il est beaucoup plus fréquent après la ménopause, le cancer du sein survient aussi chez les jeunes femmes (5% des cas de cancers du sein). Le cancer du sein est bien sûr majoritairement féminin. Cependant, moins de 1% des cas de cancers du sein en France concerne des hommes.