cigarette

Le tabagisme est le principal facteur de risque de cancer du poumon

Mathilde Regnault
24/03/2017
Partager
La consommation de tabac est le principal facteur de risque de cancer du poumon.

A côté du tabagisme, des expositions professionnelles peuvent être en cause. L’amiante est le plus souvent incriminée, mais d’autres composés chimiques et/ou physiques, le plus souvent retrouvés à de faibles niveaux en milieu professionnel (arsenic, nickel, chrome, gaz moutarde, bischlorométhyléther…) ont été reconnus par l’Agence internationale de recherche contre le cancer comme étant des agents cancérigènes pulmonaires pour l’homme.

Tout patient, fumeur ou non, doit donc faire l’objet d’une recherche d’exposition professionnelle à un cancérogène, justifiant ensuite d’une déclaration et d’une indemnisation potentielle.

Il apparaît également que d'autres sources de pollution environnementales sont, dans une moindre mesure, facteurs de risque de cancer du poumon, comme la pollution atmosphérique et le radon (un gaz radioactif libéré dans l’atmosphère par des roches souterraines et présent naturellement dans certaines régions).

De nombreux autres facteurs sont potentiellement impliqués dans la survenue des cancers du poumon mais, pour la plupart, leur rôle et leur importance restent discutés et font l’objet de travaux en cours.

Aucune prédisposition génétique n’a pour l’instant été identifiée pour ce cancer.