Marie Curie, une femme au Panthéon

Marie Curie, une femme de « premières »

Valérie Devillaine
13/10/2017
Partager
Première femme professeure et titulaire d’une chaire à la Sorbonne, à décrocher deux prix Nobel et à entrer au Panthéon pour son propre mérite… À bien des égards, Marie Curie, née Maria Sklodowska, a eu un parcours remarquable. Elle fait figure, aujourd’hui encore, de femme d’exception.

1867 NAISSANCE À VARSOVIE

Le 7 novembre, Maria Sklodowska (future Marie Curie) voit le jour, dans la partie de la Pologne sous domination de l’empire russe. Elle est le 5e enfant d’une famille d’enseignants patriotes et très cultivés.

1893 PREMIÈRE EN LICENCE DE PHYSIQUE

Maria arrive à Paris en novembre 1891, pour entreprendre des études à la Sorbonne. Très travailleuse, elle est reçue première à la licence de physique, puis seconde à celle de mathématiques en 1894.

1896 PREMIÈRE À L’AGRÉGATION

Un an après s’être mariée à Pierre Curie, physicien reconnu pour ses travaux notamment sur la piézoélectricité et le magnétisme, Marie Curie est reçue première à l’agrégation de physique. Elle commence à travailler sur les « rayons uraniques », découverts par Henri Becquerel.

1903 PREMIÈRE FEMME À RECEVOIR UN PRIX NOBEL

Marie Curie soutient sa thèse sur les substances radioactives rares. Elle devient la première femme docteur ès sciences physiques. Associée à son mari et à Henri Becquerel, elle obtient le prix Nobel de physique pour la découverte de la radioactivité naturelle.

1906 PREMIÈRE FEMME PROFESSEURE À LA SORBONNE

Après le décès de Pierre, la Faculté des Sciences confie sa succession à Marie Curie. Le 5 novembre, elle devient la première femme à enseigner à la Sorbonne. Elle sera nommée professeure titulaire en 1908.

1911 PREMIÈRE FEMME À DÉCROCHER DEUX PRIX NOBEL

Le 10 décembre, elle reçoit le Prix Nobel de chimie pour ses travaux sur le polonium et le radium. Seule femme à avoir obtenu deux prix Nobel, elle est aussi la seule personne à avoir reçu cette distinction dans deux disciplines distinctes.

1920 PIONNIÈRE DES CENTRES DE LUTTE CONTRE LE CANCER

Avec Claudius Regaud, et grâce au mécénat du Dr Henri de Rothschild, Marie Curie crée la Fondation Curie pour financer les activités de l’Institut du radium, créé en 1909. La Fondation Curie servira de modèle pour les centres anticancéreux du monde entier.

1995 PREMIÈRE FEMME ADMISE AU PANTHÉON POUR SES MÉRITES

Décédée le 4 juillet 1934 des suites d’une leucémie, Marie Curie est inhumée au Panthéon, le 20 avril 1995, avec son mari Pierre.