Essais précoces

Valérie Devillaine
13/03/2017
Partager
Le site de Saint-Cloud se focalisera sur la médecine de précision. À ce titre, il sera notamment chargé de porter un essai clinique majeur, SHIVA02, et d’accueillir une partie du pôle de médecine diagnostique et théranostique.
UIC-stCloud

Les nouvelles connaissances sur les anomalies moléculaires et immunologiques des cancers ont amené à une nouvelle classification des tumeurs et à un véritable changement de paradigme dans l’approche thérapeutique. Les traitements ne dépendent plus seulement de la localisation de la tumeur, de son extension… Mais aussi, et parfois surtout, de son profil moléculaire.

Cette nouvelle dimension doit être investiguée dans le cadre d’essais cliniques précoces afin de faire bénéficier les patients au plus tôt de ces avancées fondamentales.

Pôle de médecine diagnostique et théranostique

La médecine de précision repose sur un diagnostic moléculaire des tumeurs afin de permettre des choix thérapeutiques. Pour cela, l’Institut Curie développe un pôle dédié à ces analyses des anomalies génomiques présentes dans les tumeurs et à l’identification de marqueurs prédictifs de l’efficacité des thérapies.

Le développement des biostatistiques et de la bioinformatique est l’un des piliers du déploiement de la médecine de précision. Avec l’essor de la génétique, le médecin ne peut plus travailler seul. Il doit tenir compte des résultats d’analyses moléculaires complexes qui nécessitent une concertation entre biologistes, experts des différentes plateformes et bioinformaticiens. Par ailleurs, cette nouvelle ère de la médecine génère des données importantes dont certaines ne seront peut-être exploitables qu’ultérieurement. Face aux besoins de stockage et d’analyse inhérents à l’essor de la médecine de précision, ainsi qu’à l’explosion de leur quantité et de leur complexité, une direction des données va être créée. Elle aura une mission globale de recenser et de valoriser des données, le tout accompagné d'une veille stratégique et technologique.

Notre engagement

Lancer Shiva02 : Shiva01, déjà coordonné par l’Institut Curie, a démontré qu’il était possible de réaliser la carte génétique d’une tumeur dans un délai compatible avec la prise en charge clinique des patients, et que ce profil génétique permettait de mieux orienter les patients vers certains traitements ciblés. Shiva02 doit permettre d’aller plus loin en testant cette stratégie pour des patients métastatiques pouvant tirer parti d’un nouveau traitement ciblant la voie dite des MAP kinases.