Actualité - Innovation

56 brevets délivrés en 2021 : l’Institut Curie célèbre la qualité de ses innovations

16/12/2021
Partager
L’Institut Curie a obtenu la délivrance de 56 brevets d’invention en 2021 : un succès majeur qui témoigne de la qualité de ses projets d’innovation et d’une stratégie ambitieuse menée en faveur de la valorisation de sa recherche.
Laboratoire

A la pointe de l’innovation, l'Institut Curie est une source infinie de découvertes, à l'origine de nouvelles solutions thérapeutiques ou diagnostiques, au bénéfice des patients et de l'amélioration de leur qualité de vie. En 2021, l’Institut Curie a obtenu la délivrance de 56 brevets d’invention : un succès majeur qui témoigne de la qualité de ses projets d’innovation.

Ces brevets d’invention résultent des travaux des collaborateurs du Centre de recherche et de l’Ensemble hospitalier ou de nos spin-offs, et ce dans une multitude de domaines : thérapeutique[1], diagnostic, prédiction, microfluidique, procédés microbiologiques, etc. Cela atteste, une nouvelle fois, de l’excellence de la recherche et des soins menés à l’Institut Curie et de la richesse de nos expertises.

se réjouit Cécile Campagne, directrice de la Valorisation et des Partenariats Industriels et directrice adjointe de Carnot Curie Cancer.

L’Institut Curie accompagne ses collaborateurs-inventeurs dans toutes les étapes de la concrétisation de leur projet innovant, une aventure qui débute notamment par la protection juridique de l’invention. Celle-ci se matérialise par la propriété intellectuelle[2], et plus spécifiquement par la propriété industrielle et les brevets qui permettent de protéger les inventions sur une durée de 20 ans.  Le dépôt d'un brevet est crucial car :

  • il confère à son titulaire le droit d'interdire l'utilisation de son invention sur le territoire français ou étranger, et ainsi d’exercer des actions en justice en cas d’exploitation de l’invention sans son consentement ;
  • il permet d’augmenter les chances de valorisation et de transfert de l’invention à un partenaire industriel afin que celle-ci puisse être développée et déboucher sur un produit de santé innovant.

« Déposer un brevet permet, notamment pour nos start-ups, de sécuriser leur développement et d’accroître les possibilités de levées de fonds, » explique Amine Naimi, mandataire français en brevets[3] à la tête du pôle Propriété Intellectuelle de la Direction de la Valorisation et des Partenariats Industriels (DVPI).

Le processus d’obtention d’un brevet comporte plusieurs étapes spécifiques, durant en moyenne entre trois et cinq ans, (dont la déclaration de l’invention, le dépôt de la demande de brevet, l’extension de la demande à l’international, etc.) qui se concluent par la délivrance du brevet, le titulaire possédant alors un titre officiel de propriété industrielle.

 

Une stratégie qui porte ses fruits

Ce succès témoigne de la stratégie ambitieuse menée par l’Institut Curie en faveur de la valorisation de sa recherche.

Nous nous réjouissons de ce bilan fructueux qui symbolise la reconnaissance de la qualité du travail que nous menons pour la représentation des inventeurs et la défense de leurs inventions.

poursuit Amine Naimi.

Cet axe capital, porté par la DVPI, se traduit par une stratégie de propriété intellectuelle affirmée et par une politique active de détection des innovations ayant permis de consolider un portefeuille brevet[4] composé aujourd’hui de plus de 700 demandes de brevets et brevets.

Cela passe par un contact quotidien et étroit entre toute l’équipe de la DVPI et les chercheurs et soignants de l’Institut Curie afin de détecter les inventions et évaluer leurs perspectives de valorisation.

conclut Amine Naimi.

Une initiative qui s’accompagne de l’organisation de cessions de formation et de sensibilisation au transfert de technologie au sein des unités et équipes de recherche, et des départements de l'ensemble hospitalier.

 

 

[1] Petites molécules, anticorps, oligonucléotides, polypeptides, cellules, etc.

[2] La propriété intellectuelle regroupe la propriété industrielle et le droit d'auteur et droits voisins.

[3] Un mandataire français en brevets est une personne qualifiée auprès de l’Institut National de la Propriété industrielle et inscrite sur la liste des personnes qualifiées en propriété industrielle à la suite d’examens devant un jury expert.

[4] Un portefeuille brevet est l’ensemble des familles de brevets actives d’une entité, chaque famille comportant plusieurs brevets et/ou demandes de brevets.

Sur l’ensemble des brevets délivrés en 2021, 80 % sont valorisés par un transfert à un industriel. Un résultat qui illustre l’accompagnement optimal offert par l’Institut Curie à ses inventeurs.

Le schéma global du processus d'obtention d'un brevet
En savoir plus