Actualité - ASCB / EMBO

Le fuseau mitotique révèle des variations insoupçonnées

Valérie Devillaine
08/12/2018
Partager
Élément clé de la division cellulaire, le fuseau mitotique et ses variations morphologiques pourraient être à l’origine de dysfonctionnements dans le système nerveux, a découvert Véronique Marthiens.
Véronique Marthiens

"Les études in vitro laissaient croire que le fuseau mitotique était toujours le même, dans toutes les cellules, à tout moment, mais nos travaux in vivo mettent en évidence des variations morphologiques", décrit Véronique Marthiens, chercheuse dans l'équipe de Renata Basto, Biologie du centromère et cilium. Le fuseau mitotique, c’est une structure, à l’intérieur de la cellule, qui guide les chromosomes (ADN) vers les pôles opposés de la cellule, au cours de sa division (mitose). Une fois son matériel génétique réparti équitablement à chaque extrémité, la cellule peut se scinder en son milieu pour donner naissance à deux nouvelles cellules qui abriteront chacune une copie de l’ADN d’origine. Seulement, des dysfonctionnements de la division cellulaire peuvent être à l’origine de graves malformations cérébrales, comme une microcéphalie, un cerveau anormalement petit à la naissance. Diana Vargas-Hurtado, doctorante dans l’équipe, a exploré ce phénomène chez l’animal et observé que les fuseaux mitotiques n’avaient pas du tout la même apparence aux premiers stades du développement du système nerveux, pendant la gestation, qu’à la naissance.

Au stade précoce, leur morphologie favoriserait l’apparition d’anomalies génétiques. L’étudiante est même allée plus loin et a identifié la protéine, Tpx2, responsable de la bascule des fuseaux mitotiques de leur apparence précoce à tardive. "On veut mieux comprendre ces mécanismes, notamment parce que ces anomalies du développement nerveux se caractérisent par une croissance insuffisante des cellules, alors que le cancer correspond à une croissance excessive. Qui plus est, Tpx2 est déjà connue pour interagir avec une autre molécule, Aurora, qui peut être la cible de traitements anticancéreux", ajoute-t-elle.

En savoir plus

L'équipe de Renata Basto