Laboratoire

Contre le cancer, la puissance des data

Émilie Gillet
14/05/2019
Partager
Grâce aux progrès informatiques, il est possible de générer, stocker et analyser des volumes considérables de données. De quoi permettre à la cancérologie d’entrer dans une nouvelle ère, celle de la « médecine augmentée ».

L’analyse des données associée à l’expertise des médecins est prometteuse, particulièrement dans la lutte contre le cancer, où les recherches sont nombreuses.

Nous vivons une révolution numérique tirée non seulement par l’abondance de données, mais également par notre capacité à collecter, stocker et analyser les informations », déclare Xosé Fernández, Directeur des data à l’Institut Curie. Avec l’avènement du numérique et les progrès informatiques, le monde de la santé est entré dans l’ère des big data. L’analyse de ces données par des programmes informatiques (ou algorithmes) associée à l’expertise des médecins est prometteuse, particulièrement dans la lutte contre le cancer, où les recherches sont nombreuses.

Les capacités des ordinateurs sont quasi illimitées : ils peuvent analyser des milliards d’ informations, à une vitesse considérable et en comparant une multitude de paramètres, alors que le cerveau humain ne peut guère gérer plus de 5 ou 7 variables en même temps.

résume Irène Buvat, directrice d’une unité de recherche au Service hospitalier Frédéric Joliot (CEA, Orsay)