Actualité - Cancers du sein

L’Institut Curie soutient le film "Ma Ma", avec Penélope Cruz

Mathilde Regnault
29/03/2017
Partager
Le film "Ma Ma", de Julio Medem, sortira en France le 8 juin. Penélope Cruz y campe une jeune femme touchée par un cancer du sein, qui refuse de céder au découragement. Une belle histoire de vie, d’amour et d’amitié, que l’Institut Curie a décidé de soutenir.
film "Ma Ma"

Depuis deux mois, Magda sent une boule dans son sein droit. Sur le point de perdre son emploi, en pleine séparation, seule pour s’occuper de son fils de 10 ans, elle n’y a pas vraiment prêté attention. Jusqu’à ce que son gynécologue s’inquiète… Une mammographie et une échographie plus tard, le diagnostic tombe, implacable : cancer du sein, stade 3.

Seule pour affronter cette nouvelle épreuve, Magda fait face. Elle organise sa vie pour laisser le moins de place possible au cancer et continuer à vivre, malgré des traitements lourds. L’optimisme, l’humour et la dérision sont ses meilleures armes face à cette maladie à qui elle est bien décidée à tordre le cou.

Avant tout, Magda tente de protéger son fils, qu’elle juge trop jeune pour affronter le cancer d’une maman qu’il adore. Comment annoncer la maladie à ses proches ? D’ailleurs, doit-on tout leur dire ? Comment gérer les effets secondaires ou encore ré-apprivoiser son corps après une mastectomie ? Comment le médecin peut-il adapter son discours à la personnalité et à la force de caractère de son patient ? Tout en subtilité, "Ma Ma" aborde les grandes questions qui jalonnent le parcours de personnes touchées par un cancer. La réponse ? Elle est unique : à chaque personne sa façon d’aborder les choses, de manière frontale ou étape par étape...

"Ma Ma" fait aussi la part belle aux relations humaines : être aimé, entouré… se révèle souvent crucial dans le combat contre la maladie. "C’est un beau combat mené par une femme qui, à l'occasion de sa maladie renoue avec sa véritable personnalité", commente un médecin de l’Institut Curie.

Au fil des mois, Magda tisse un tissu amoureux et amical qui l’arrime à la vie aussi solidement que possible. Bientôt, les événements s’enchaînent… Et même lorsque l’avenir semble s’assombrir, "Ma Ma" ne tombe jamais dans le pathétisme. Au contraire : la peur de partir plus tôt que prévu incite à vivre plus passionnément, à savourer chaque instant, à prendre conscience de la chance qu’on a d’aimer et d’être aimé. "Un bel accompagnement médical, amical, familial d’une patiente au parcours complexe mais où la vie et l'espoir restent  toujours présents", conclut le médecin.