Actualité - Evénement

Sommet ECCO 2019 : l'Institut Curie en première ligne

Corentin Mathé-Deletang
02/09/2019
Partager
Repousser les frontières de la cancérologie et perfectionner l’organisation des soins en Europe : voilà les objectifs du second sommet de l’European CanCer Organisation qui se tiendra du 12 au 14 septembre à Bruxelles. L'Institut Curie sera très bien représenté.
Philip Poortmans

Le Pr Philip Poortmans, chef du département d’oncologie à l’Institut Curie et Président de l’ECCO ainsi que Thierry Philip, Président du directoire de l’Institut Curie et de l’OECI, seront sur place pour l’événement.

Plus qu’un congrès scientifique, c’est un sommet multidisciplinaire et orienté autour du patient que propose depuis 2018 l’organisation ECCO (European CanCer Organisation). En 2019, il se tiendra à Bruxelles, capitale de l’Europe, et rassemblera tous les acteurs du terrain oncologique autour du thème European Cancer Care : Across borders. Médecins spécialistes, infirmières, représentants des patients, des sociétés d’assurance maladie ou encore politiciens, tous seront présents afin d’échanger sur les pratiques et faire le point sur les travaux de l’organisation.

Ce que fait toute l’année ECCO, c’est rédiger les besoins essentiels pour des soins oncologiques de qualité. Le but de l’événement n’est pas de suggérer des traitements mais d’échanger avec les acteurs sur l’organisation des soins. Je pense qu’on sous-estime l’importance de ce sujet, et ce, pour tous types de cancers. On peut avoir les meilleurs outils et des connaissances superbes, mais si nous ne sommes pas bien organisés on ne sera jamais efficace et qualitatif 

En effet, de par le manque de soignants mais aussi la difficulté croissante à collaborer entre instituts européens (notamment avec le règlement européen sur la protection des données), il devient nécessaire de revoir la prise en charge des patients. Une prise en charge perfectible tant pour les cancers fréquents que plus rares, peu ou pas traitées dans certains pays européens.

La collaboration européenne est très utile pour obtenir des résultats plus représentatifs mais aussi pour développer la personnalisation des soins : chaque patient et chaque cancer étant à la fin uniques

renchérit le Pr Philip Poortmans.

L’Institut Curie est attendu au tournant lors de ce sommet, reconnu pour son expertise à l’échelle européenne. Thierry Philip, président du directoire de l’Institut Curie et de l’OECI (Organisation of European Cancer Institutes) interviendra aux côtés du Pr Poortmans au cours de l’événement.