Actualité - Innovation

Immunothérapie : accord majeur entre les Instituts Curie et Roche

Yohan Philippe
20/07/2017
Partager
Immuno-oncologie, médecine personnalisée en onco-pédiatrie et épigénétique sont les axes du partenariat signé pour 3 ans entre les deux instituts sont d’abord au bénéfice du patient.
visite Roche

Développer des traitements innovants

Si l’accord cadre prévoit des collaborations autour de nombreux thèmes, le premier objectif affiché est de permettre à un plus grand nombre de patients de bénéficier de l’immunothérapie.

L’Institut Curie est un acteur incontournable de la recherche en oncologie et Roche est le pionnier de la médecine personnalisée. Notre ambition commune est d’innover pour faire progresser la lutte contre le cancer. Aujourd’hui, le périmètre de la collaboration porte plus particulièrement sur l’immuno-oncologie. Grâce à la meilleure compréhension de la biologie des cancers et des mécanismes de l’immunité antitumorale, les projets de recherche initiés dans l’accord-cadre visent à optimiser le développement de nouveaux traitements pour permettre à un plus grand nombre de patients de bénéficier de l’immunothérapie, indique Patrice Denèfle, Directeur de l’Institut Roche.

Deux projets de recherche en immuno-oncologie sont ainsi engagés. Le premier sur la caractérisation cellulaire et moléculaire des tumeurs pour progresser dans la compréhension de la variabilité de l’efficacité des immunothérapies, et le second sur de nouvelles pistes d’exploration d’immunothérapies innovantes dont les mécanismes d’action diffèrent de celui des inhibiteurs d’immune check points actuels.

« Cette signature est d’une importance stratégique majeure pour l’Institut Curie si l’on considère le positionnement leader du groupe Roche en oncologie. Il va (…) favoriser le co-développement des innovations puis leur transfert vers des applications pour nos patients », complète Amaury Martin, Directeur Valorisation et Partenariats Industriels de l’Institut Curie et Directeur de l’Institut Carnot Curie Cancer

 

Le continuum recherche-soin comme méthode commune

Ce partenariat majeur permettra à chaque partenaire de faire bénéficier l’autre de toute son expertise et de son excellence scientifique. L’un des objectifs de l’Institut Roche a toujours été de faire le lien entre la recherche fondamentale qui produit de la connaissance et la recherche clinique qui la convertit en progrès médical pour les patients. Un concept fondateur à l’Institut Curie et sur lequel s'appuient ses chercheurs.

Le nouveau Centre d’immunothérapie des cancers de l'Institut Curie, qui regroupe en un même lieu recherches fondamentale et clinique, illustre cette proximité entre médecins et chercheurs qui permet d'apporter au plus vite les innovations au lit du patient.

Une méthode éprouvée qui pourra également s’appliquer à d’autres domaines de recherche comme l’épigénétique avec une étude sur l’influence de l’environnement sur l’expression du patrimoine génétique .

Un partenariat ancien et des relations de confiance

L'Institut Curie et Roche collaborent depuis 2007, date du premier partenariat de recherche préclinique d'envergure, qui visait à mieux comprendre le mécanisme d'action d'un anticorps de Roche, premier représentant d'une nouvelle classe thérapeutique, dans des formes de cancer du sein particulièrement agressives et pour lesquelles les traitements disponibles s’avéraient peu efficaces. Depuis, d’autres projets de recherche translationnelle ont été menés et ont permis de tisser un lien scientifique très fort entre l’Institut Curie et les centres de Recherche du Groupe Roche (gRED et pRED). Cet accord-cadre, qui vient d’être signé pour une durée de 3 ans, s’inscrit dans le prolongement de plus de 10 années de collaboration scientifique réussie. Une confiance forte pour un partenariat gagnant, au bénéfice des malades.

 

crédit : Uriel Chantraine/Institut Curie