Actualité

Institut Convergences : un projet de l’Institut Curie sélectionné

sébastien Tallandier
11/04/2017
Partager
L’ambitieux projet de recherche Q-Life, coordonné par Bruno Goud au sein de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL), vient d’être sélectionné en tant qu’Institut de Convergence dans le cadre du Programme d'investissements d'Avenir du commissariat général à l'investissement.
Bruno Goud

Q-Life fait partie des 5 projets examinés par un jury international et proposés au financement de la seconde vague de l'appel à projets "Instituts Convergences". « Les projets déposés, souvent de grande qualité, ont mis en évidence la possibilité de réunir des forces significatives susceptibles de porter des projets de recherche pluridisciplinaires qui répondent à des défis sociétaux et s’intègrent dans un ou dans plusieurs des cinq programmes d’actions prioritaires de la stratégie nationale de recherche (SNR) » souligne le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Le projet Q-Life concerne l’étude des systèmes biologiques au niveau cellulaire et structuré autour de trois thèmes de recherche fortement connectés : l’architecture dynamique du noyau, l’organisation des membranes cellulaires et la communication intercellulaire.

Notre ambition est de devenir un leader mondial en recherche, innovation et formation en matière de biologie quantitative multi-échelle à l’instar d’établissements internationaux reconnus tels que l’Institut Bio-X de l’université de Stanford, MIT-Harvard ou Cambridge, explique Bruno Goud, coordinateur de Q-Life et directeur de l’unité de recherche Compartimentation et dynamique cellulaire à l’Institut Curie.

Ce projet va fédérer onze établissements membres ou partenaires de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). « Nous allons exploiter les forces existantes de PSL et mettre en synergie les projets des équipes concernées. En renforçant la collaboration entre les sciences biologiques, l’ingénierie, la chimie, la physique, les mathématiques et les sciences informatiques, notre objectif est de créer une nouvelle connaissance des systèmes biologiques au profit de la santé humaine. » précise Bruno Goud. « Avec des programmes de formation véritablement interdisciplinaires, nous allons former la prochaine génération de scientifiques, à l’interface entre la biologie et ces autres disciplines. »

A propos des « Instituts Convergences »

L’ambition des actions « Instituts Convergences » est de structurer quelques centres rassemblant des forces scientifiques pluridisciplinaires de grande ampleur et de forte visibilité pour mieux répondre à des enjeux majeurs, à la croisée des défis sociétaux et économiques et des questionnements de la communauté scientifique.