Actualité - Parcours patient

Pendant et après un cancer : la Maison des Patients et des Proches fête ses 10 ans

Nathalie Oudar
21/06/2016
Partager
C’est dans de nouveaux locaux à Saint-Cloud et avec de nouveaux ateliers, dont certains animés par des Miss France, que la Maison des Patients et des Proches aborde sa deuxième décennie.
Pr Roman ROUZIER

Pr Roman ROUZIER

"La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie, décrit le Pr Roman Rouzier, directeur délégué de l’Ensemble Hospitalier de l’Institut Curie, en citant le philosophe Sénèque. La Maison des Patients et des Proches, c’est exactement cette philosophie." 

Créée il y a tout juste 10 ans, la Maison des Patients et des Proches – située à deux pas de l’Hôpital René-Huguenin de l’Institut Curie, à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) - participe de cet apprentissage des personnes touchées par un cancer. Informations sur les cancers, sur les effets secondaires des traitements anti-cancéreux, échanges sans contraintes de temps entre patients, entre proches, entre professionnels du soin et de l’accompagnement… C’est un besoin qu’expriment les patients et leurs proches pour mieux vivre le cancer. Déployés également dans l’Espace rencontres et Information (Eri), ces temps d’information sont complétés par des ateliers "pour se reconnecter. Car une fois l’orage passé, il faut rebondir", reprend le Pr Roman Rouzier. Et cela est également de la responsabilité d’une institution comme celle de l’Institut Curie : rester ouvert sur la ville et permettre des interactions positives pour rester aux côtés des anciens patients et patientes ou de leurs proches.

"La Maison des Patients et des Proches est la finalité de l’ensemble des professionnels des hôpitaux de l’Institut Curie, décrit le maire-adjoint en charge des Finances, des affaires juridiques, des achats et du développement économique de la ville de Saint-Cloud, Éric Seynave. Saint-Cloud est fière de pouvoir proposer aux habitants un service public de qualité en matière de lutte contre le cancer."

La Maison des Patients et des Proches, "c’est un lieu de sociabilité et de reconstruction, d’information et d’activités, d’écoute et de bienveillance, expliquent Quitterie Lanta et Aline Bailly, responsables de ce lieu emblématique. Les valeurs fondatrices de la maison des patients et des proches ainsi que sa capacité d’adaptation aux besoins des patients, font qu’elle demeure innovante même une décennie plus tard." A l’image de l’Institut Curie, qui n’a de cesse d’innover au bénéfice des patients.

Partie prenante du Département Interdisciplinaires des Soins de Supports pour le Patient en Oncologie (Disspo), la Maison des Patients et des Proches est incarnée par une équipe soudée de quelque 11 bénévoles avec pour référent médical le Dr Claude Boiron, spécialiste des soins de support et chef du Pôle Après-Cancer à l’Hôpital René-Huguenin. "Ce sont celles et ceux qui poussent la porte de la Maison des Patients et des Proches qui font ce qu’elle est" reprend Aline Bailly. Et "qui suscitent les ateliers en exprimant leurs besoins", précise Claude Boiron. "Cette ouverture sur la ville, avec les patients, quelle que soit leur origine sociale est très importante pour moi", témoigne Marie Luise Drion, bénévole de Vivre comme Avant.

Les Bonnes Fées en action

Depuis qu’elle est ouverte du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30, la Maison des Patients et des Proches enregistre une nette augmentation de la fréquentation : environ 500 personnes par mois dont plus d’une nouvelle sur cinq. Fort de plus de 100 heures d’activités gratuites organisées chaque mois, ce lieu d’accueil propose également de nouveaux ateliers comme celui de l’association Les Bonnes Fées, porté par 15 Miss France, qui anime et finance dix ateliers de socio-esthétique. "Je n’ai pas eu affaire à des patientes mais à des femmes, soucieuses de leur apparence et qui souhaitaient apprendre à se maquiller"raconte Sophie Thalmann, 68e Miss France. "Et c’était très agréable, témoigne Irène, une patiente qui a assisté au premier atelier ce 20 juin 2016. J’y retournerai…" De cette expérience, Linda Hardy, 62e Miss France, tire une satisfaction immense : "Je remercie les femmes qui ont participé à l’atelier que je co-animais avec Sophie Thalmann et deux maquilleuses professionnelles bénévoles. Elles nous ont fait du bien également."

Locaux encore plus accueillants

Dans le cadre du projet d’entreprise 2015-2020 de l’Institut Curie et de la nécessité de reconstruire l’hôpital René-Huguenin, la Maison des Patients et des Proches a quitté la rue Gaston-Latouche et s’est installée au 20, rue de la Libération. L’espace de 70 m2 est avant tout convivial et permet d’accueillir certains ateliers. Une autre salle, beaucoup plus grande, et toujours à deux pas de l’hôpital, est destinée aux activités qui nécessitent plus d’espace, comme le yoga par exemple. "Ce lieu d’information va pouvoir poursuivre son activité et la développer. J’ai connu cette maison il y a 8 ans maintenant en tant que patiente, explique Martine Castro, bénévole de l’association Europa Donna Forum France. C’est un relais indispensable."

Ce centre de ressources a tissé des liens forts avec le tissu local : la Ville de Saint-Cloud, les réseaux de proximité, les associations…, et avec ses mécènes et généreux donateurs. Tout récemment, le Rotary Club et le Monoprix de Saint-Cloud ou encore La Ligue contre le cancer 92 et bien d’autres partenaires se sont mobilisés.

En savoir plus