Actualité - Partenariat

L’Institut Curie et BIODERMA s’associent et ouvrent un Espace de Soins et d’Etude de la Peau à Paris

Service de Presse
20/02/2019
Partager
Inscrit dans une démarche d’amélioration de la prise en charge globale des patients et de la progression de la recherche en soins infirmiers, ce nouvel espace traitera spécifiquement les effets secondaires des traitements contre le cancer sur la peau, comme la toxicité cutanée.
CP BIODERMA

Un but commun : la prise en charge globale des patients et leur qualité de vie

Les traitements contre le cancer induisent très fréquemment des effets sur la peau : sécheresse cutanée, brûlures… Ces effets cutanés ont un réel impact sur la vie des patients et peuvent influer sur leur prise en charge, voire amener les oncologues à réduire ou suspendre le traitement administré.

Ce nouvel espace qui ouvre au cœur de l’hôpital de jour de l’Institut Curie apportera les soins et les traitements nécessaires pour réduire ces toxicités cutanées. Il sera un lieu d’accompagnement et d’écoute pour les patients qui y trouveront les conseils nécessaires pour prendre soin de leur peau et limiter les effets secondaires.

Grâce à de nombreux outils de mesure capables d’évaluer l’état de la peau avant et pendant le traitement (mesure de l’inflammation, épaisseur de la peau, taux d’hydratation…), l’équipement mis en place dans l’Espace de Soins et d’Étude de la Peau permettra de collecter des données biologiques en complément des données cliniques et d’avoir une vision globale des effets indésirables des traitements sur la peau. Grâce à des recueils de données allant jusqu’au ressenti des patients, il sera possible de mieux comprendre la manière dont ils vivent ces effets secondaires.

Jusqu’ici, nous avions une évaluation clinique visuelle : avec l’Espace de Soins et d’Etude de la Peau, nous allons objectiver ces résultats avec des outils de mesure (colorimétrie, épaisseur de l’épiderme), ce qui va permettre de quantifier les effets secondaires. Le fait de mesurer la peau va nous permettre de trouver les spécificités des différentes peaux, de redéfinir les physiopathologies et les mécanismes d’apparition de ces effets secondaires

explique Hédi Chabanol, Responsable de l’Espace de Soins et d’Étude de la Peau à l’Institut Curie et experte des effets secondaires cutanés.

 

Il s’agit avant tout d’avancer dans cette prise en charge globale du patient et en même temps de faire progresser les connaissances scientifiques sur la peau et la recherche en soins qui est un des axes du partenariat

commente Karine Torrelli, Pharmacien, Responsable Partenariats Hospitaliers chez BIODERMA.

 

Ce nouvel espace apportera également un suivi médical à chaque patient tout au long de son parcours de soins. En fonction du traitement administré ou en cas de changement de traitement, les patients sont informés des effets secondaires cutanés potentiels et des stratégies de prévention à adopter immédiatement pour les prévenir. Cet espace apportera donc un accompagnement, une écoute aux patients et aura également pour mission d’améliorer la recherche scientifique sur les effets secondaires en analysant les données collectées pour trouver les solutions adaptées à chaque cas.

Une collaboration de longue date qui s’enrichit  

BIODERMA et l’Institut Curie se sont engagés ensemble en 2015 sous l’impulsion d’Isabelle Fromantin, Infirmière-chercheure à l’Institut Curie spécialiste des plaies en cancérologie. Depuis 4 ans, le Laboratoire BIODERMA agit pour la prévention des effets secondaires cutanés en fournissant des produits d’hygiène et de soins ainsi que des brochures d’information pour éduquer les patients.

La signature du partenariat entre l’Institut Curie et Naos/BIODERMA marque une étape importante dans le développement de la recherche partenariale au sein de l’Institut Curie. La recherche en soins infirmiers et ses applications dans le secteur de la Cosmétique et des Dispositifs Médicaux sont des axes d’intérêt fort de la part des équipes et pour lesquels il y a des attentes majeures des patients et de leurs proches. Le label Carnot Curie Cancer a été crucial dans la conclusion de cet accord en soutenant les équipes vers la mise en place du contrat avec notamment un financement accordé à l’équipe projet.

témoigne Amaury Martin, Directeur de la Valorisation et des Partenariats Industriels et Directeur de l’Institut Carnot Curie Cancer.

Ce partenariat avec BIODERMA, acteur de référence en dermatologie, marque la volonté de l’Institut Curie d’apporter des solutions globales, adaptées et innovantes dans la prise en charge de ses patients. Ce lieu est inauguré le 20 février au cœur de l’hôpital de jour de l’Institut Curie.

A propos de l’Institut Curie & de l’Institut Carnot Curie Cancer

L’Institut Curie, acteur de référence de la lutte contre le cancer, associe le premier centre de recherche français en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe qui prend en charge tous les cancers y compris les plus rares. Fondé en 1909 par Marie Curie, l’Institut Curie rassemble plus de 3 500 chercheurs, médecins et soignants autour de ses 3 missions : soins, recherche et enseignement. Fondation privée reconnue d’utilité publique habilitée à recevoir des dons et des legs, l’Institut Curie peut, grâce au soutien de ses donateurs, accélérer les découvertes et ainsi améliorer les traitements et la qualité de vie des malades.
 

Depuis 2011, l'Institut Curie est certifié "Institut Carnot Curie Cancer". Le label Carnot est un label d'excellence attribué à des structures de recherche académique dont la qualité et l’implication en recherche partenariale sont démontrées. Curie Cancer offre aux partenaires industriels la possibilité de mettre en place des collaborations de recherche en bénéficiant de l'expertise des équipes de l'Institut Curie pour le développement de solutions thérapeutiques innovantes contre les cancers de la cible thérapeutique à la validation clinique.
Pour en savoir plus

À propos de BIODERMA

Prescrite par les dermatologues et distribuée exclusivement en pharmacies, la marque BIODERMA met depuis plus de 40 ans la biologie au service de la dermatologie pour préserver la santé de la peau. Durablement.
BIODERMA est une marque NAOS. L’écobiologie est au cœur de la démarche de NAOS pour mieux préserver l’écosystème de la peau et en renforcer les mécanismes naturels. Plutôt que de sur-traiter la peau, il faut lui apprendre à vivre… De cette idée sont nées les marques Bioderma, Institut Esthederm et Etat Pur qui participent chacune par leur mission à l’ambition plus globale de NAOS.