Actualité - ASCO

ASCO 2018 : l’immunothérapie en plein essor

Valérie Devillaine
02/06/2018
Partager
Plus d’une centaine d’essais cliniques sont actuellement en cours dans le monde en matière d’immunothérapie. Ces nouveaux traitements feront l’objet de nombreuses communications lors du prochain Congrès de l’American Society of Clinical Oncology, grand rendez-vous mondial de l’oncologie médicale.
Christophe Le Tourneau

Le Professeur Christophe Le Tourneau, oncologue médical et chef du département des essais cliniques précoces à l’Institut Curie, y a organisé une session durant laquelle il présentera des avancées récentes en la matière, destinée à aider les praticiens à optimiser la prise en charge de leurs patients.
Le principe de l’immunothérapie est d’administrer des médicaments qui vont réactiver le système immunitaire des patients afin qu’il considère les cellules cancéreuses comme des cellules étrangères et les détruise. Ces thérapies ciblent pour cela des molécules-clés de l’immunité, impliquées dans de nombreux types de cancers.

Aujourd’hui, en France, l’immunothérapie est disponible pour les patients atteints de cancers du poumon et de mélanomes à des stades avancés. Elle permet d’allonger leur vie, même si elle n’a pas le pouvoir de guérir (sauf rares cas). Elle a démontré ces mêmes capacités dans d’autres localisations tumorales dans le cadre d’essais cliniques et plusieurs mises sur le marché sont attendues. Seulement, l’immunothérapie ne fonctionne pas chez tous les patients : en moyenne, 20 % d’entre eux répondent au traitement, "mais quand ils répondent, c’est souvent pour longtemps", tient à appuyer le Pr Christophe Le Tourneau.

Les recherches se multiplient afin de comprendre pourquoi et réserver ces traitements à ceux qui peuvent en tirer bénéfice. De nouvelles cibles thérapeutiques et de nouveaux médicaments, pour toujours plus d’indications et de malades, sont également à l’étude. "Avec son Département d’essais cliniques précoces, l’Institut Curie est très actif dans le développement de ces stratégies. Nous participons à des essais promus par des industriels et mettons également en place nos propres essais, en combinant notamment l’immunothérapie avec d’autres types de traitements (chimiothérapie, radiothérapie, thérapie ciblée, vaccin thérapeutique…), sans parler de la recherche fondamentale menée au Centre d’immunothérapie des cancers", détaille le Pr Le Tourneau.