Consultation patient

Des apports au-delà de la qualité de vie

Emmanuelle Manck
03/11/2020
Partager
Les personnes guéries du cancer, ou qui « vivent avec » comme une maladie chronique, sont de plus en plus nombreuses.

Cependant, le cancer reste une épreuve difficile et certains traitements doivent être lourds ou pris sur le long terme pour être efficaces. Ses répercussions physiques, psychiques ou sociales sont variables selon les personnes et le type de cancer, mais pratiquement inévitables et parfois importantes.

Les soins de support ont pour vocation de les atténuer. Et ça fonctionne : selon l’Institut national du cancer (INCa), qui a analysé de nombreuses études et avis d’experts, leur bénéfice sur la qualité de vie des patients est « indiscutable ». On découvre aujourd’hui qu’ils contribuent également à réduire les effets de la maladie, à favoriser l’adhésion aux traitements, à en optimiser les résultats et même à améliorer la survie.

86 %
DES PATIENTES ATTEINTES D’UN CANCER DU SEIN AYANT EU RECOURS AUX APPROCHES COMPLÉMENTAIRES CONSIDÈRENT QUE CELA LEUR A ÉTÉ UTILE.