Actualité - Distinction

Nouveau succès de chercheurs de l‘Institut Curie auprès du Conseil européen de la recherche (ERC)

Nathalie Boissière
04/05/2021
Partager
La morphogenèse est une fois de plus sous les feux de la rampe grâce au succès que le projet de l’Institut Curie Scaling sensitivity, porté par le chef d’équipe Yohanns Bellaïche, a remporté auprès du Conseil européen de la recherche (ERC) en avril dernier.
Equipe Yohanns Bellaiche

Scaling sensitivity vient en effet de recevoir une bourse «Advanced Grant», remise par le Conseil européen de la recherche (ERC) à l’issue d’une compétition hyper sélective. 

Je suis très heureux comme vous pouvez l’imaginer et je tiens à souligner l’importance du travail collectif de l’équipe pour réussir à décrocher un tel financement. 

confie Yohanns Bellaïche, chef de l’Equipe polarité, division et morphogenèse et directeur adjoint de l’Unité génétique et biologie du développement (CNRS, Inserm, Sorbonne université et Institut Curie) au Centre de recherche de l’Institut Curie.

Après trois financements reçus du même organisme européen, cette bourse « avancée » pour « ERC Advanced Grant » doit permettre à l’équipe de se focaliser pour mieux comprendre comment les dimensions de la cellule sont perçues dans et par les tissus épithéliaux en développement et comment les tailles sont modulées dans le temps pour tenir compte de la physiologie, et ce à différentes échelles spatiales (celle du cytosquelette, celle de la cellule et celle du tissu) et temporelles (de la seconde à plusieurs heures).

L’équipe de Yohanns Bellaiche étudie en effet les mécanismes fondamentaux qui permettent aux tissus d’acquérir une taille et une forme donnée au cours du développement.

 

Au cours d’un travail récent, nous avons mis en lumière que le développement harmonieux d’un tissu repose sur une propriété unique des cellules : elles mesurent leurs tailles. Ces travaux ont ouvert de très nombreuses questions à l’interface entre biologie cellulaire, biologie du développement et biophysique.

reprend le biologiste.

Fruit d’une réflexion commune au sein de l’équipe et d’un travail interdisciplinaire, ces nouvelles questions ont servi de point de départ pour l’obtention de ce financement européen "ERC Advanced" doté de plus de 2 millions d’euros sur 60 mois.

L’ERC finance cette année 209 chercheurs et chercheuses par de telles bourses « Advanced », au montant total de 507 millions d'euros, dans le cadre du programme Horizon 2020 qui se termine. Ce financement est très compétitif puisque seuls 8% des candidats ont été retenus, dont 22 chercheuses ou chercheurs en France.

En savoir plus