Actualité - Innovation

Deux start-up de chercheurs de l’Institut Curie remportent le concours i-LAB 2019

Jérémie Weber
05/07/2019
Partager
Pour la 21ème édition du concours national i-LAB visant à soutenir la création de sociétés de technologies innovantes, le jury a distingué 75 lauréats. Parmi les prix, deux projets innovants des start-up Honing Biosciences et Sideros, fruit des travaux de recherche des équipes de chercheurs du CNRS à l’Institut Curie.
i-lab

Honing Biosciences: Adapter la cellule à la thérapeutique

Les thérapies cellulaires représentent l’une des frontières les plus prometteuses pour le développement de nouvelles thérapies. Honing Biosciences s’appuie sur les technologies développées par une équipe de chercheurs du CNRS de l’Institut Curie (équipe Dynamique de l’organisation intracellulaire, dirigée par Franck Perez) pour le contrôle de la sécrétion cellulaire afin de contrôler les cellules utilisées comme agents thérapeutiques.

Honing Biosciences se concentrera sur l'immunothérapie cellulaire et mettra sur le marché un nouveau CAR-T alliant spécificité, efficacité et contrôle. À plus long terme, Honing Biosciences souhaite investir le domaine plus vaste de la thérapie cellulaire, associé à la thérapie génique.

Lauréat: Abdelkader Bousabaa, Président

Chercheur fondateur : Franck Perez, Directeur de Recherche CNRS, Directeur de l’Unité de Recherche UMR 144 (Institut Curie, CNRS, Sorbonne Université)

http://www.honing-biosciences.com/

 

Sideros: Traiter le cancer du sein et les glioblastomes avec l’ironomycine

Soutenu par le CNRS Innovation, l’entreprise SideROS, qui signifie fer en grec (Σίδερος), a été créée en 2019 pour développer des thérapies fonctionnelles de traitement de cancers résistants ou à risque de récidives. Sa première molécule, l’Ironomycine, issue des travaux de Raphaël Rodriguez (équipe Chimie et biologie du cancer), s’appuie sur le métabolisme particulier du fer dans les cellules cancéreuses résistantes pour induire une mort cellulaire permettant de limiter drastiquement les récidives.

L’objectif de Sideros est d’achever le développement préclinique de l’ironomycine dans les cancers du sein et les glioblastomes en éradiquant les cellules souches cancéreuses responsables de la resistance aux traitements conventionnels et des métastases.

Lauréat : Robin Rivaton, Président

Chercheur Fondateur: Raphaël Rodriguez, Directeur de Recherche CNRS, Chef d’équipe au sein de l’Unité de Recherche UMR3666/U1143 (Institut Curie, CNRS, INSERM)