Actualité - Médecine de précision

ASCO : à l’heure de la médecine de précision

Céline Giustranti
05/06/2017
Partager
Le Pr Christophe Le Tourneau de l’Institut Curie, anime une session dédiée à la médecine de précision à l’ASCO, le plus grand congrès mondial de cancérologie. Parallèlement il lance un nouvel essai emblématique de la médecine de précision.
C. Le Tourneau ASCO

Du 2 au 6 juin à Chicago, l’Institut Curie, acteur de référence dans la recherche et la lutte contre le cancer, est présent à l’ASCO, le plus grand rendez-vous mondial de la cancérologie.  Ainsi le Pr Christophe Le Tourneau, oncologue-médical, chef du service de recherche clinique au sein du département d’oncologie médicale, a été sollicité par l’ASCO pour participer au comité scientifique chargé d’élaborer le programme sur les essais précoces en cancérologie pendant les 3 prochaines années. Il anime également une session dédiée à la médecine de précision qui a pour objectif d'évaluer l'intérêt du séquençage pour choisir les thérapies ciblées pour des patients atteints de cancer. C’est une nouvelle preuve du rôle incontournable qu’occupe l’Institut sur le plan international dans l’essor des nouveaux traitements contre le cancer.

 

SHIVA 02 : 1er patient inclus dans cet essai emblématique de la médecine de précision

Juste avant de se rendre à l’ASCO, le Pr Christophe Le Tourneau a inclus le premier patient dans un tout nouvel essai : SHIVA02. Si le principe  de la médecine de précision est bien connu, à savoir utiliser les informations biologiques de la tumeur et de son environnement pour prévenir, diagnostiquer et choisir le traitement le mieux adapté pour chaque patient, le Pr Christophe Le Tourneau rappelle toutefois que :

personne n’a encore été capable de démontrer le concept de médecine de précision en oncologie. L’essai SHIVA01 que l’Institut Curie a coordonné a cependant apporté suffisamment d’arguments pour penser que cette stratégie est la bonne. Aujourd’hui, l’Institut Curie va plus loin et lance SHIVA02 à partir des connaissances acquises  dans SHIVA01. 

Ce nouvel essai a été rendu possible grâce au fonds de soutien à la recherche dans les sciences du vivant, MSDAvenir.

Grâce à SHIVA01 on sait qu’il est possible de réaliser la carte génétique en moins de 4 semaines afin de traiter les patients de façon personnalisée. D’autre part, les résultats de SHIVA 01 suggèrent une amélioration de la survie sans progression dans un des 3 groupes de patients traités par des thérapies ciblées, celui de la voie des MAP kinases qui regroupait 7 thérapies ciblées. Enfin, les résultats dans le groupe des patients qui ont reçu les 2 traitements de façon séquentielle montrent qu’il serait pertinent de prendre chaque patient comme son propre témoin (résultats présentés à l’ASCO 2016).

« L’objectif de SHIVA02 qui vient tout juste de démarrer est donc de valider l’approche de la médecine de précision dans le sous-groupe des patients présentant une altération moléculaire de la voie des MAP kinases sur leur tumeur, indique le médecin. Avec SHIVA02, nous avons donc bon espoir de faire la preuve que la médecine de précision est un des piliers de la médecine de demain en oncologie, poursuit le Pr Christophe Le Tourneau. Nous avons été pionniers dans la médecine de précision, grâce à l’étude SHIVA01. Cette voie est ouverte et nous continuons de l’explorer avec SHIVA02. »

En savoir plus